Contact Espace presse English version

VIH/sida

VIH/Sida

Le GROUPE SOS lutte contre le VIH/sida depuis le début de l'épidémie.

Prévention et dépistage

Avec plus de 6000 nouveaux cas par an et environ 30000 personnes vivant avec le VIH sans le savoir, avec une incidence très élevée dans certains groupes clés et 30% de diagnostics tardifs, la France a encore de vrais défis à relever en matière de prévention des contaminations par voie sexuelle et de dépistage précoce de l’infection. Le Groupe SOS développe des modèles d’intervention à la fois ciblés auprès des populations les plus exposées et fortement intégrés au réseau de soin : le Checkpoint, centre de dépistage rapide communautaire et médicalisé à destination des gays à Paris, et le Pasaje latino 17, centre de prévention / dépistage pour les migrants latino-américains, les personnes transgenres et les personnes exerçant le travail sexuel.

Observance des traitements et maintien dans le soin

Pour les personnes les plus démunies, quand la précarité sociale prend le pas sur la santé, maintenir une bonne adhérence aux soins peut être un véritable défi. En structures d’hébergement comme en accueil de jour, le Groupe SOS développe des actions d’éducation thérapeutique du patient intégrées à un accompagnement social global, de façon à lever l’ensemble des freins dans l’accès aux droits et à la santé.

Prise en charge des personnes les plus malades

Si le nombre de cas de sida tend à diminuer, l’allongement de la vie avec le VIH s’accompagne de complications et de comorbidités qui peuvent être sévères. Or il ne s’agit toujours pas d’une maladie comme les autres : le VIH induit encore trop souvent jugement et stigmatisation, en particulier dans les lieux de soin. Les établissements du Groupe SOS accueillent les personnes atteintes en alliant qualité des soins et bientraitance.

Découvrez tous les établissements relatifs à ces actions