Le projet d'appui au MAIN

Ce projet  a été mis en place en partenariat avec le MAIN (Microfinance African Institutions Network) et la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement), et cofinancé par l’Agence Française de Développement (AFD). Il vise à contribuer au développement inclusif en Afrique, tant sur le plan économique que social, par le renforcement de compétences des 79 institutions de micro-finance membres du MAIN.

MAINGrâce à des formations diplômantes, des ateliers thématiques et des outils pédagogiques, les capacités de 260 praticiens membres du réseau sont renforcées. Les membres du MAIN partagent également leur expérience à travers des visites, des échanges et la participation à des conférences internationales. Enfin, ce projet a pour objectif le renforcement du modèle économique du réseau MAIN, afin de pérenniser son action en faveur des institutions de microfinance.


Les modes d'intervention

Le renforcement de compétences

L’une des activités principales du MAIN réside dans la tenue de formations qui visent au renforcement des capacités internes des institutions de microfinance (IMF) pour s’assurer de leur pérennité.

A ce titre, le MAIN propose deux types de formations relatives à la microfinance :

- Des formations universitaires diplômantes pour les cadres/dirigeants d’IMF africaines en Ouganda, au Cameroun et au Togo,

- Des formations thématiques sur :

  • La gouvernance des IMF
  • La finance digitale
  • La performance sociale
  • La protection des clients
  • L’éducation financière
  • La mobilisation de l’épargne
  • La chaine de valeur agricole
  • La gestion des Ressources humaines

A ces formations s'ajoutent :

  • La publication de manuels de référence sur le secteur de la microfinance
  • La diffusion d’informations sur le secteur de la microfinance (newsletters, revues, site Internet)
  • L’organisation de la « Semaine Africaine de la Microfinance » (SAM) en 2017 et 2018

Le partage d'expérience au sein du réseau MAIN

Ce deuxième volet d’intervention propose :

  • L’organisation de visites d’échanges entre institutions de pays du sud,
  • La publication et la diffusion de revues et de documents d’informations sur le réseau MAIN et les enjeux de la microfinance en Afrique,
  • Le développement du site Internet du MAIN et d’un Intranet,
  • La participation du MAIN à des événements pour faire connaître ses atouts et étendre son réseau d'acteurs,
  • La co-organisation de deux Semaines Africaines de la Microfinance.

MAINLe renforcement du modèle économique du MAIN

Ce troisième volet d’intervention vise la mise en place de prestations permettant de générer des revenus pour le réseau pour renforcer son modèle économique.

Les pays d'intervention

Les activités de ce projet se déploient au Togo, où se trouve le siège du MAIN, mais également au Cameroun, au Rwanda, en Ouganda, en Ethiopie et en République Démocratique du Congo.

La Durée du projet

Le projet s'étend sur une durée de 36 mois, à compter de janvier 2016.

Le montant du projet

Il a été cofinancé par l’AFD à hauteur de 50% pour un budget total d'1.2 million d’euros.

>> En savoir plus sur le réseau MAIN