Mieux manger pour tous

ferme_avenir.jpg

L’alimentation constitue un enjeu majeur pour le GROUPE SOS. Elle représente le premier poste de dépenses achats du groupe et constituerait le premier poste du bilan carbone de nos activités. Elle est surtout un enjeu social et sanitaire incontournable : qualité de prise en charge, lutte contre les inégalités de santé, droit au mieux manger pour tous, valorisation des cultures locales, développement des territoires…

Le groupe souhaite non seulement contribuer au renouvellement des pratiques agricoles, au travers de ses nouvelles activités qui se structurent autour de l’association Fermes d'Avenir, mais aussi être pionnier dans la prise en compte de ces nouveaux défis dans l’ensemble de ses cœurs de métier.

Nos Objectifs :

Les objectifs du groupe à l’horizon 2020 sont :

  • Atteindre 40% de produits issus de l’alimentation durable (produits locaux, bio, équitables…) dont 20% bio dans la restauration proposée dans nos établissements.

  • Déployer une démarche ambitieuse de lutte contre le gaspillage alimentaire.

  • Assurer la formation et la sensibilisation de tous sur ces sujets de manière à faire évoluer les pratiques : professionnels, bénéficiaires, entourage…

 

Les Projets menés :

Réalisation sur les objectifs durables et bio

Les établissements du GROUPE SOS basculent progressivement sur les objectifs 2020. A titre d’exemple :

activites_differentes.jpg

  • Les crèches gérées par l’association Crescendo intègrent systématiquement les objectifs de 40% de produits durables dont 20% bio, et vont même au-delà dans la grande majorité des établissements (respectivement 50% et 30%)

  • Les derniers contrats de restauration négociés prévoient le respect de ces objectifs : UHU La Madrague et CHRS Saint-Louis (GROUPE SOS Solidarités), Hôpitaux de Saint-Avold et de Mont-Saint-Martin (GROUPE SOS Santé)…

  • Pour les établissements assurant eux-mêmes la restauration, des expérimentations sont en cours pour faire évoluer les pratiques d’approvisionnement en ce sens.

 

Un projet de « zéro gaspi »

poubelle.jpg
 

Le gaspillage alimentaire est un enjeu majeur dans les établissements d’hébergement. Il représente un coût considérable, mais également un enjeu environnemental incontournable, tout en soulevant une problématique majeure de nutrition pour les personnes accueillies. Lutter contre le gaspillage permet ainsi de dégager des marges de manœuvre au service de la qualité de la restauration et d’enclencher un cercle vertueux au bénéfice de la santé des bénéficiaires.

 

Dans le cadre du programme Silver Fourchette, 4 EHPAD pilotes de GROUPE SOS Seniors ont bénéficié en 2016 d’un audit sur le gaspillage alimentaire. Pesée des déchets pendant un mois, concertation avec le personnel et les résidents : cette première étape a permis d’éveiller l’intérêt pour le sujet, contribuant à faire évoluer aussitôt certaines pratiques.

 
 
gaspillage_alimentaire.jpg

L’état des lieux a mis en évidence des différences significatives entre établissements et les facteurs explicatifs : menus, types de produits, mode de restauration, etc. Plusieurs thématiques de travail ont ainsi été identifiées et font l’objet d’un plan d’action en vue d’une généralisation des bonnes pratiques : approvisionnement local et frais, savoir et vouloir-faire, nutrition et besoins alimentaires, individualisation des repas, systématisation des pesées...

 

Cette démarche sera généralisée à l'ensemble du groupe dans les années à venir.