Contact Espace presse English version
AccueilActualités › Et si ma ville passait au commerce équitable ? - 26 janvier 2010

Et si ma ville passait au commerce équitable ? - 26 janvier 2010

janvier 2010

altermardis14.jpgLe commerce équitable fait beaucoup parler, mais fait-il encore vendre ? Alimentaire, mobilier, vêtements: l'offre est importante, et de plus en plus qualitative. Et pourtant, les chiffres restent cruels pour nos consciences: le commerce équitable représente à peine 0,1% du chiffre d'affaires du commerce mondial ! Pour changer la donne, il faudrait intégrer ces produits à des marchés réclamant des volumes importants. Cela tombe bien, en France, la commande publique représente 15% du PIB national ! D'où l'idée de certaines collectivités d'utiliser l'achat public pour imposer l'utilisation des produits labellisés commerce équitable (cantines scolaires, protocoles institutionnels, achats de fournitures...).

Mais des obstacles subsistent. Principal souci: les produits labellisés les plus populaires (banane, café...) sont essentiellement des produits de consommation domestique. Qui plus est, leur adaptation aux marchés de grands volumes est pour l'heure assez médiocre: riz équitable incompatible avec les méthodes de cuisson industrielles, bouteilles en verre interdites dans les cantines scolaires, packagings individuels quand il faudrait des sacs de 20kg... Sans parler de la méfiance des producteurs locaux, qui estiment - peut être à juste titre - qu'une collectivité doit avant tout acheter local ! Bref, le pari n'est pas gagné !

Et vous, qu'en pensez-vous ? Est-ce le rôle des collectivités que d'acheter équitable ? L'offre de commerce équitable doit-elle évoluer et s'adapter aux grands volumes ? Pourquoi ne pas créer des centrales d'achats équitables, pour répondre plus efficacement aux appels d'offres ? Quelles sont les collectivités exemplaires ? Celles qui au contraire rechignent à s'y mettre ? Quel travail est opéré par les collectivités auprès des commerçants ou des entreprises, pour les sensibiliser aux produits équitables ?

altermardis-2009.pngEn présence de :

  • Pascal Cherki, Maire du 14ème arrondissement de Paris
  • Jean-Christophe Aguas, Chef de cabinet de Seybah Dagoma, ajointe au Maire de Paris en charge de l'économie sociale et solidaire
  • Sandrine Gelot-Rateau, Adjointe au maire de Longjumeau chargée du développement durable
  •  Frédéric Vuillod, Adjoint au maire du 14ème, en charge de la vie associative et de l'ESS


La rencontre était animée par Nicolas Froissard, Directeur général adjoint du G.I.E. du Groupe SOS.

Revivez cet évènement grâce au podcast de Radio Ethic :

Et si ma ville passait au commerce équitable ? La commande publique comme moteur du changement

24ème Alter Mardi

 

Up Conferences

Vidéo des Alter Mardis : Parlons solution