Contact Espace presse English version

DreamStorming solidaire

avril 2010

Le 13 avril 2010,  les "Alter Mardis : Parlons solutions" se transforment en Dreamstorming solidaire. L'occasion pour de "jeunes pousses" de venir présenter leurs projets et des les soumettre aux regards d'entrepreneurs sociaux confirmés, de consultants spécialistes en marketing/communication/management/comptabilité-finances/droit, et de toute personne en capacité d'apporter son expertise aux projets selectionnés.

Retour sur les dernières éditions du Dreamstorming solidaire et sur les projets portés par les "jeunes pousses".

 

Les "jeunes pousses" : porteurs de projets, ils viennent les présenter

Engagées dans la lutte contre l'exclusion, la promotion du développement durable l'émergence de solutions en faveur d'une société plus juste et plus solidaire, les "jeunes pousses" se voient proposées par le Groupe SOS et Ashoka de monter à la tribune pour y présenter leurs projets.

 

a23.jpg

a9.jpg

a79.jpg

Préparer le terreau

Se lancer dans l'entrepreneuriat social, c'est se confronter à une myriade de questions. Avec qui ? Avec quels moyens ? Sous quelles modalités ?

Dans un premier temps, le terreau est préparé: une équipe d'experts est mobilisée sur chaque projet pour répondre aux questions que se posent les "jeunes pousses" et les guider.

 

a24.jpg

a54.jpg

b12-58e4.jpg

 

Planter les graines 

Les "jeunes pousses" présentent dans un second temps leurs concepts au public présent. Plus de 300 participants, parmis lesquels des acteurs majeurs de l'économie, les interrogent et alimentent les projets de leurs expériences. Témoignages de quelques "jeunes pousses" :

  • Habib Zrir (L'Atelier) : « Ce qui est remarquable, c'est le fait qu'en peu de temps, mais en additionnant les idées de chacun, les projets gagnent énormément en maturité. Le DreamStorming joue un rôle à la fois moteur et accélérateur pour les "jeunes pousses" »
  • Adeline Vincent (Boutiques de gestion) : « Exposer son projet à la critique, échanger des idées et contacts, sortir la tête du guidon, apprendre à "bien parler" de son projet, s'entourer de professionnels ... jeunes pousses et experts s'y sont plus que retrouvés ! Soirée innovante, résultats concrets... A quand la prochaine édition ? »
  • Sophie Keller (Antropia) : « Je suis convaincue que cette soirée aura été très utile aux "jeunes pousses" en termes d'idées, d'entraînement au pitch, de contacts, de notoriété... Pour Antropia, le DreamStorming est également une excellente source de détection afin d'accompagner de nouveaux projets. »
  • Patrick Bertrand (Passerelles et Compétences) : « Ce concept de DreamStorming est à la fois amusant, challengeant, dynamique et sympathique. J'ai découvert des projets à fort potentiel, comme Wizine, d'autres très innovants, comme Handi bot. »

 

Le "Dreamstorming" en images (Avril 2010) from Mathieu Proust on Vimeo.

 

 

Récolter 

Le Dreamstorming soldaire permet de créer des rencontres et des synergies entre les "jeunes pousses" et ceux qui peuvent les aider à grandir à travers leurs remarques et conseils. 

p1020754-fcb6.jpg   p1020812-9f2a.jpg

 

 

  • Vincent Thiberville, Handibot (robot peintre au service des personnes handicapées) : « C'était très dense, très riche. Une soirée, et l'équivalent de 2 ans de développement gagnés ! »
  • Patrick Carrié, Bio référencement (système de référencement pour développer le bio pour la restauration collective en Ile-de-France) : « Mon projet souffrait de lacunes relatives à la communication. Beaucoup d'idées ont été lancées, ça va bien m'aider ! »
  • Ophélie Rat, Wizine (site internet pour rendre la presse accessible aux non-voyants) : « On m'a soumis de nouvelles pistes relatives au financement auxquelles je ne pensais pas forcément. Il faut maintenant que je choisisse ma stratégie ».
  • Enoch Effah, Coach sportif et citoyen (méthode innovante pour mettre le sport au service de l'insertion des jeunes) : « Je suis lessivé ! Toutes ces questions, toutes ces idées... Le brainstorming s'est avéré très utile. Mais ça demande une forte implication et beaucoup de concentration pour tout emmagasiner. C'est plus fatigant qu'un entrainement de boxe ! »
  • Eddie Aubin et Pascal Gueugue, Montourneur.com (plateforme web pour assurer la promotion des artistes indépendants) : « On a eu des promesses de financement. C'est très encourageant ! Le DreamStorming nous permet d'appréhender notre  projet différemment. Quand on monte un projet, on est toujours en quête de nouvelles idées ».

c6.jpg

photo_307.jpgNous vous donnons RDV...

... Le 13 avril 2010 pour un prochain DreamStorming !


... Tous les mardis pour aborder ensemble les enjeux sociaux majeurs d'aujourd'hui avec les" Alter mardis : parlons solutions".

 

 

 

 

Up Conferences

Vidéo des Alter Mardis : Parlons solution