Contact Espace presse English version
AccueilActualités › Mardi 1er juin: Jean-Guy Henckel : 25 ans d'insertion au service des "inemployables" - 1er Juin 2010

Mardi 1er juin: Jean-Guy Henckel : 25 ans d'insertion au service des "inemployables" - 1er Juin 2010

juin 2010

photo3_351.jpgPour cette 13ème édition des Alter mardis : Parlons Solutions, Ashoka et le Groupe SOS vous proposaient de découvrir le portrait et le parcours d'un entrepreneur social innovant, Jean-Guy Henckel.

Son constat ? Celui d'un cercle vicieux qui mêle chômage et exclusion sociale pour des personnes de plus en plus marginalisées.

Son idée ? Valoriser l'activité des personnes en insertion en investissant le marché de l'agriculture biologique.

Ses résultats ? 25 000 personnes réinsérées depuis 1991, un réseau de 100 Jardins partout en France et 20 000 familles-adhérentes qui goûtent aux plaisirs des produits bio !

Aux côtés de Florence Rizzo (Ashoka) qui animait la conférence, Jean-Guy nous a expliqué comment il a réussi à « faire vivre ensemble dans cette aventure trois sœurs ennemies qui cohabitent très mal : l'économie, le social et l'écologie. »

jean_guy_henckel.jpgA la fin des années 70, crise économique, chômage de longue durée et phénomènes d'exclusions deviennent des problèmes majeurs en France. Au début des années 80, l'Etat met en place les premiers dispositifs pour lutter contre ces fléaux. Au début des années 90 une poignée d'innovateurs comprennent vite que l'aide sociale seule crée de la dépendance : il faut mettre en place les dipositifs qui permettent aux personnes exclues de réintégrer le marché du travail en respectant le parcours de chacun.

1991 : Jean-Guy Henckel crée le premier Jardin de Cocagne. A partir de l'idée que « personne n'est a priori inemployable », cet ancien éducateur structure son idée autour de trois piliers : réinsérer les populations en voie de marginalisation par le travail de la terre, produire des fruits et légumes bio et les distribuer en circuit court, et responsabiliser les « consomm'acteurs » en les impliquant directement dans la production agricole du Jardin. Jean-Guy Henckel a été élu senior Fellow Ashoka en 2008.

20 ans plus tard, le Réseau Cocagne est le premier producteur d'agriculture biologique, aide à l'implantation de nouveaux Jardins et fait référence pour tout le secteur social.

 

altermardis-parlons-solutions.pngEn présence de :

  • Florence Rizzo, Ashoka, animait la conférence.

Revivez cette soirée grâce au podcast de Radio Ethic

Jean-Guy Henckel : 25 ans d'insertion au service des "inemployables"

13ème AMPS

 

Up Conferences

Vidéo des Alter Mardis : Parlons solution