Politique Déplacements

mai 2010

Avec un parc de plus de 400 véhicules, 2500 personnes amenées à se déplacer au quotidien, et des structures dispersées dans toute la France, les déplacements constituent un enjeu clé au sein du Groupe SOS. Que ce soit pour des raisons économiques ou écologiques, sans parler des risques encourus, il n'y a rien d'étonnant à voir les réglementations se durcir dans ce domaine : toutes les entreprises françaises de plus de 500 salariés devront prochainement réaliser un Bilan Carbone©. Les collectivités ne sont pas en reste avec la multiplication des plans climat territoriaux (les subventions accordées aux associations pouvant être conditionnées à leur respect). Il s'agit donc d'anticiper ces évolutions et d'être cohérent avec les valeurs du Groupe SOS, en intégrant ces nouveaux impératifs. C'est la raison d'être de la Politique Déplacements du Groupe SOS. Ses principales orientations sont les suivantes :

 

d_placement_actua34p4-ffdc.jpg- Soutien à la mobilité alternative, à travers le remboursement des abonnements aux vélos en libre-service (en plus des abonnements aux transports en commun);

- Optimisation de la gestion du parc de véhicules: revente des véhicules anciens, préférence pour la location longue durée, choix de voitures éligibles au bonus écologique;

- Suivi du coût et du Bilan Carbone© des déplacements professionnels par la comptabilité (nouveau formulaire de note de frais), qui évolue ainsi vers une comptabilité environnementale.

 

Bref, le mot d'ordre est : mesurer son impact pour mieux le maîtriser et le réduire.