Hébergement: les solutions existent !

novembre 2010

Le Groupe SOS a remporté un appel d'offres Etat/Région/Ville en juillet 2009 pour la mise en place de deux Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) à Paris. L'un est destiné aux jeunes femmes en voie de désocialisation, le second aux personnes sans-abri vieillissantes. Les financements de fonctionnement promis par l'Etat sont en attente depuis... Pourtant, ces solutions ont fait leurs preuves et demandent à être développées.

Manque de places d'hébergement et déficit de logements sociaux en Ile-de-France

Durant l'hiver 08/09, près de 70 demandes par jour auprès du Samu social de Paris n'ont pu être pourvues, faute de places d'hébergement, les capacités d'accueil étant totalement saturées à Paris et en Ile-de-France[1]. Durant l'hiver 09/10, sur l'un des CHRS gérés par le Groupe SOS  à Paris, près de 1 000 demandes se sont vues opposer un refus, faute de place.

La problématique de l'accès au logement durable cristallise la précarité francilienne. Avec un parc social figé, des constructions insuffisantes, des tarifs du parc privé en hausse, l'accès au logement devient de plus en plus difficile. Malgré la construction de 22 000 logements sociaux financés en 2007, soit une progression de 16 % par rapport à 2006, et la croissance du nombre de logements neufs mis en chantier, la crise du logement persiste en Ile-de-France[2]. En Ile-de-France, plus de 8 000 personnes sont, chaque jour, hébergées dans des CHRS ou des centres de stabilisation. Près d'un quart d'entre eux sont pourtant en mesure d'accéder à un logement[3]. Mais le manque de logements contribue au blocage du dispositif.

 

La grande précarité en Ile-de-France touche les jeunes, les femmes et les ‘sans-abri' vieillissants

  • 13% des usagers ‘isolés' du Samu Social de Paris ont moins de 25 ans1. Les jeunes de 18 à 24 ans sont les oubliés du ‘filet de solidarité' que la société a mis en œuvre pour les plus fragiles. Avant 18 ans, les mineurs en grande difficulté relèvent de l'Aide Sociale à l'Enfance qui assure une prise en charge obligatoire. A partir de 25 ans, les plus démunis ont droit au Revenu minimum qui leur assure les ressources de la survie. Mais entre ces deux âges, la société ne se fixe aucune obligation (les mesures destinées aux 18/21 ans ont pris fin) et l'on trouve parmi les personnes à la rue des jeunes qui entrent dans l'âge adulte livrés à eux-mêmes.
  • En 2009, 17% des personnes isolées hébergées au moins une nuit via le Samu Social de Paris sont des femmes. Leur nombre a augmenté de 4% par rapport à 2008 (contre 18% pour les hommes). Elles sont plus nombreuses que les hommes dans les extrêmes: 15,8% des femmes isolées hébergées ont moins de 25 ans et 8,5% ont plus de 60 ans1.
  • 6% des usagers ‘isolés' du Samu social de Paris ont plus de 60 ans1. Le Rapport sur l'hébergement d'urgence et l'accès au logement des personnes sans abri et mal logées, réalisé par Etienne PINTE en 2008, pointe le fait qu'il est indispensable de traiter la question de l'hébergement stable des personnes SDF vieillissantes. L'âge moyen de décès des personnes qui vivent à la rue est d'environ 45 ans, semblables à certains des pays les plus pauvres de notre planète[4].
  • Les personnes âgées représentent 3% des publics en urgence sociale, et 5% des demandes auprès du Samu Social[5].

 

Le Groupe SOS, acteur majeur de l'entrepreneuriat social - 3000 salariés, est expert de la lutte contre la précarité. Il accompagne chaque année plus de 37 000 personnes dans la durée, dont 7 000 sont logées ou hébergées dans un des 200 établissements.

 


[1] Observatoire du Samu Social de Paris 2009 - Les usagers sont distingués en deux groupes : ‘famille' et ‘isolé'.

[2] État des lieux de la pauvreté et de l'exclusion en Ile-de-France - Mipes Ile-de-France 2007

[3] Recueil statistique Pauvreté/Précarité - Île-de-France - 31 décembre 2008 - MIPES

[4] Hirsh M., La réduction des inégalités de santé est au cœur de la cohésion sociale. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire 2007

[5] Chiffres - Schéma d'Accueil d'Hébergement et d'Insertion à Paris