Contact Espace presse English version
AccueilActualités › Grande soirée entrepreneuriat social à Science Po - 11 Mai 2010

Grande soirée entrepreneuriat social à Science Po - 11 Mai 2010

mai 2010

Deux conférences exceptionnelles proposées par le Groupe SOS, Ashoka et les élèves du cours d'entrepreneuriat social de Sciences Po.

dsc_0051.jpgLes entrepreneurs sociaux peuvent-ils changer le monde ?  

Qu'est-ce qu'un « entrepreneur social » ? Quels secteurs de l'économie recouvre l'entrepreneuriat social ? Comment sont-ils accompagnés et financés ? Dans ce contexte de crise, en quoi interpellent-ils autant le monde de l'économie sociale et solidaire que celui du capitalisme classique ? Peuvent-ils changer le monde ? En alliant idéalisme et pragmatisme, les entrepreneurs sociaux proposent une alternative à l'économie capitaliste traditionnelle, et imaginent de nouvelles alliances pour réduire la pauvreté dans le monde et faire face aux nouveaux défis autant écologiques que sociétaux.

En présence de :  

 
Rencontre animée par Dominique Dambert et Didier Adès, journalistes

 

Entrepreneuriat social, économie "classique", pouvoirs publics : quand l'innovation se fait sociale

La crise économique que nous connaissons aujourd'hui a encore accru l'importance de l'innovation en général, et surtout de l'innovation sociale, comme facteur de croissance durable, de création d'emplois et de renforcement de la compétitivité. Persistance du chômage, vieillissement démographique, nouveaux risques... L'innovation sociale est un incontestable levier à exploiter pour sortir de la crise par le haut. Alors qu'attendons nous pour nous y intéresser?

Les entrepreneurs sociaux, et plus généralement l'économie sociale et solidaire, recèlent un potentiel innovant formidable de par leur nature, leurs missions et leurs ambitions. Cette conférence était l'occasion de prouver à travers les exemples du Groupe SOS (Jean-Marc Borello) et du Groupe SIEL Bleu (Jean-Michel Ricard) et d'autres exemples internationaux, comment les entrepreneurs sociaux peuvent être des moteurs du changement par leur capacité à inventer de nouveaux dispositifs à fort impact social, et leur faculté -en tant qu'acteurs de terrain- à évaluer avec précision l'évolution du besoin social au sens large. Par l'intermédiaire d'Olivier Kayser, nous avons vu comment l'économie «classique» a vocation à s'en inspirer, en développant de nouveaux modèles de collaboration innovants avec des structures de l'Economie sociale et solidaire (Joint Venture). Julien Damon nous éclairait quant à lui sur le rôle des pouvoirs publics qui doivent d'une part donner l'impulsion, mais surtout se montrer plus à l'écoute de la communauté scientifique, des entrepreneurs (sociaux ou non) et de la société civile, et reconsidérer l'innovation sociale au même titre que l'innovation technologique par exemple.

En présence de :

 

altermardis-parlons-solutions.pngRencontre animée par Arnaud Mourot, directeur d'Ashoka - Europe Francophone.

Ecoutez ou réécoutez cette recontre grâce au podcast de Radio Ethic

Grande soirée entrepreneuriat social à Science Po

11ème AMPS

Up Conferences

Vidéo des Alter Mardis : Parlons solution