Débat : "L'eau : une ressource, un défi" - 5 avril 2011

avril 2011

Après la course au pétrole, la bataille de l'eau ? Cette denrée alimentaire est tellement indispensable à notre quotidien, vitale même, qu'il paraît impensable d'en manquer. Pourtant certains experts tirent la sonnette d'alarme. Gaspillée, polluée et monopolisée par les uns, cette ressource aussi rare qu'un métal précieux fait défaut à 1,2 milliards d'individus. Plus de 8 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à l'eau. Sa gestion durable et équitable constitue l'un des grands défis de l'humanité. Ce 37ème « Alter mardis : Parlons Solutions » s'est interrogé sur l'avenir de « l'or bleu » en donnant un coup de projecteur sur des solutions innovantes présentées dans l'épisode 12 de la série documentaire « Artisans du Changement II », suivi d'un débat animé par Sylvain Braun, réalisateur du documentaire, et en présence de Jean-Fabrice Mathieu, représentant de 1001 Fontaines, Emmanuel Poilane, directeur de France Libertés et Frédéric Naulet, chargé de projets au Gret.

 

 

201326_187501024627644_172212806156466_526435_915081_o.jpgAprès les divers chocs pétroliers subis depuis les années 70, le prochain siècle pourrait malheureusement connaître des états d'hydroconflictualités partout où l'eau se fait rare. La pression industrielle, agricole et touristique, la croissance démographique, la forte urbanisation des pays en voie de développement et le changement climatique... Tous ces facteurs entremêlés conduisent au pillage de l'eau, à la pollution de certaines nappes phréatiques et des gaspillages annonciateurs de sévères pénuries. Ces problèmes liés à l'eau touchent tant les pays riches que les nations pauvres. Malheureusement les gouvernements ferment les yeux et n'intègrent pas la gestion de l'eau dans leurs politiques. De plus, face aux manoeuvres de certaines multinationales pour faire main basse sur cette ressource, les populations les plus démunies n'ont pas accès à l'eau potable. Les enfants sont les premières victimes de cette injustice. 400 millions, soit un cinquième des enfants dans le monde, ne disposent pas du minimum vital en eau potable. Capter l'eau dans les profondeurs du sol, construire des barrages pour la stocker, creuser des canaux et détourner les cours d'eau : un luxe que les pays pauvres ne peuvent s'offrir. Certains apportent déjà des réponses à cette crise bleue.

Nos quatres invités se sont posés la question de l'accès, de l'utilisation, de la gestion et du coût de l'eau.

 

 

 

Retrouvez le compte-rendu écrit de ce débat, rédigé par Aude Serra.

 

Retrouvez les réactions en exclusivité de Frédéric Naulet, Jean-Fabrice Mathieu, Emmanuel Poilane et Sylvain Braun, après cette projection-débart :

 

En présence de : 

 

  • Frédéric Naulet, Chargé de projets/ Etudes Eau Potable et Assainissement au Gret
  • La rencontré etait animée par Sylvain Braun, réalisateur du documentaire