Soirée débat Modernité On/Off, le 23 mai à 19h30

mai 2011

"La grande Voie n'a pas de porte. Des milliers de routes y débouchent ", dit un proverbe zen que cite Edgar Morin. Dans tous les continents, dans tous les pays, portés par une pluralité d'initiatives et le bouillonnement créatif d'une intelligence collective, une multitude de chemins ouvrent la voie vers la métamorphose du monde.

 

Soirée débat Modernité On/Off

Dans le cadre du Forum d'Actions Modernité

Lundi 23 mai, 19h30

Théâtre du Rond Point

2 bis, avenue Franklin D. Roosvelt - Paris 8e

Entrée libre, information et réservations sur : www.forum-modernites.org

 

Le débat s'articulera en 3 temps :

Politiques de l'humanité 

Alliances d'action.

L'engagement singulier a une portée universelle. A l'échelle de la Terre-Patrie, il s'agit d'être conscient des enjeux et des besoins de régénérer la pensée politique. Toutes les cultures, tous les continents ont quelque chose à apporter.

Réformes de vie 

Alliances intergénérationnelles.

N'est-il pas illusoire d'espérer changer le monde si nous ne savons pas nous transformer mutuellement ? La dynamique des relations entre générations n'est-il pas un moyen pour changer nos comportements et poursuivre d'autres finalités : savoir alterner sérénité et intensité, conjuguer autonomie et  communauté, restaurer convivialité et compréhension, reconnaître le féminin dans le masculin et le masculin dans le féminin ?

Réformes de société 

Alliances entre acteurs hétérogènes.

Comment dépasser les ignorances et les jugements de valeur qui font que les intellectuels connaissent mal les entreprises, que celles-ci ignorent les associations et les ONG et que, selon qu'on est dans telle ou telle bulle, on  ne jure que par les uns ou que par les autres ? N'est-ce pas leur alliance qui peut rassembler  les compétences et les forces pour s'attaquer aux principaux enjeux du XXIe siècle ?

 

Philippe Lemoine animera la soirée autour d'Edgar Morin : Claude Alphandéry, Jean-Marc Borello, Emmanuelle Cosse, Doudou Diène, Tarik Ghezali,  Stéphane Hessel, Martin Hirsch (sous réserve), Kent Hudson, Sakina M'sa, Patrick Viveret.

Sous la direction artistique de Jean-Michel Ribes, des interventions artistiques viendront ponctuer le débat :
"Que serai-je serai-je", solo de danse de Pierre Rigal avec Mélanie Chartreux; le duo Maïa Barouh (flûte et voix) et Mieko Miyazaki (koto)...