Contact Espace presse English version

Plurielles se conjugue au féminin

août 2011

Suite à un appel à projet sur des structures d'hébergement innovantes pour publics spécifiques lancé en 2009 par Etat, le Conseil Régional IDF et la Ville de Paris, Habitat et Soins a ouvert un centre d'hébergement et de stabilisation pour jeunes femmes inscrites dans un processus de désocialisation. Baptisé Plurielles et ouvert le 6 juin dernier, l'établissement accueille des jeunes femmes de 18 à 25 ans qui, du fait de leur grand isolement et de leur absence de ressources financières, n'ont pas de solution d'hébergement stable.

La première spécificité de cette structure est qu'il n'existe aucun service de bas seuil réservé aux jeunes femmes de moins de 25 ans à Paris. Les jeunes de 18 à 24 ans sont les oubliés du "filet de solidarité" que la société a mis en œuvre pour les individus les plus fragiles. Avant 18 ans, les mineurs en grande difficulté familiale ou sociale relèvent de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) qui, avec ses limites, assure une prise en charge obligatoire. A partir de 25 ans, les plus démunis ont droit au RSA. Mais entre ces deux âges, la société ne se fixe aucune obligation et l'on trouve parmi les personnes à la rue des jeunes en errance, qui entrent dans l'âge adulte livrés à eux mêmes.

Par ailleurs, si certains Centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) existent pour les jeunes femmes, aucun ne se positionne sur une inconditionnalité totale à l'entrée.

Plurielles dispose d'une capacité d'accueil de 50 places (37 en collectif dans le 9ème arrondissement de Paris et 13 dans le diffus) et d'une équipe de 16 salariés (direction, assistant social, éducateur, accueillant...).