Contact Espace presse English version

"Pour un big-bang des politiques jeunesse"

janvier 2012

affiche big_bang_jeunesse.jpgA l'approche des élections présidentielles, 49 organisations nationales, dont le Groupe SOS, et 6 organisations régionales et locales ont rendu publique un texte visant à une refonte des politiques d'éducation et d'insertion des jeunes.

Ce texte « Pour un Big-Bang des politiques jeunesse ! » propose un droit pour tous les jeunes de construire leur parcours et vivre dignement.
Il a pour objectif de susciter le débat avec les différentes parties prenantes : associations, fédérations, mutuelles, mouvements de jeunesse, organisations de jeunesse et d'éducation populaire, structures d'insertion, d'hébergement ou de santé...

Cette proposition s'articule autour de 5 axes majeurs, complémentaires et indissociables :

  1. instaurer un droit à l'éducation-formation tout au long de la vie,
  2. organiser un service public de l'information, de l'orientation et de l'accompagnement des jeunes,
  3. garantir des ressources financières aux jeunes,
  4. faciliter l'accès des jeunes au travail dans des conditions décentes,
  5. favoriser une plus forte implication des jeunes dans la vie collective.

Il s'agit pour chaque jeune d'être dans une situation de formation ou d'emploi qui lui permette de se qualifier, d'enrichir ses compétences, de disposer de moyens d'existence autonomes et de contribuer à la vie collective.

12 organisations sont à l'initiative de ce texte, 55 en sont signataires... Toutes s'accordent sur le fait que le thème de la jeunesse doit être une des priorités des partis politiques et des candidats dans la perspective des présidentielles de 2012.


Les propositions connues à ce jour restent dans le prolongement des interventions conduites depuis près de 35 ans, alors qu'elles ont désormais montré leurs limites et la nécessité d'un renouvellement ambitieux des politiques en faveur de la jeunesse.

Visitez le site bigbangjeunesse.net, découvrez le texte intégral et n'hésitez pas à signer la proposition.