Zoom sur... Les Ateliers Caravelle

juin 2012

A Nemours, en Seine-et-Marne, les Ateliers Caravelle offrent à une centaine de personnes en situation de handicap un travail adapté à leurs possibilités. Cet ESAT (établissement ou service d'aide par le travail) a intégré le Groupe SOS en mars 2007. Son leitmotiv : maximiser l'autonomie et l'épanouissement de ses bénéficiaires.

esat atelier palettesIls ont entre 18 et 60 ans. Ils sont en situation de handicap mental ou de déficience intellectuelle plus ou moins légère.

Certains vivent en foyer, d'autres disposent de leur propre appartement ou vivent en famille. Tous ont été reconnus inaptes à travailler dans une entreprise ordinaire et ont donc été orientés par la MDPH (Maison départementaie des personnes handicapées) vers ce qu'on appelle le « secteur protégé ».

 

Entretien d'espaces verts, fabrication de palettes en bois sur mesure, conditionnements divers...


Les Ateliers Caravelle proposent des activités relativement variées et donc mieux à même de correspondre aux possibilités de chacun. A leur arrivée, les bénéficiaires effectuent un stage court dans chacun des ateliers de l'ESAT. Ils sont ensuite placés dans celui de leur choix en fonction des disponibilités.

 

En situation de réussite

Dans l'immense entrepôt de l'atelier « palettes » : une « tête de chaîne » en capacité de mémoriser les différentes consignes de sécurité supervise son binôme. La complémentarité des compétences est primordiale. Cela permet d'assurer une bonne cohésion et un assemblage efficace des différents modèles de palettes en bois.

esat atelier meteo france

A l'atelier « petite mécanique », Patrick, entouré de bobines et ballons de toutes les couleurs, fait une démonstration des dernières étapes de la fabrication d'un outil de mesure de l'air homologué et utilisé par Météo France. Alors qu'il place le ballon de baudruche au bout d'un tube, son voisin ajuste un capuchon en plastique pour protéger l'ensemble. 

atelier conditionnement divers esatJean, moniteur de l'atelier conditionnement, explique la mission du moment : « Ils installent des grilles en métal sur de grandes cuves et reversent le contenu de bouteilles de produit vaisselle non conforme. On en reçoit parfois plusieurs centaines par jour ! »

Les cuves sont ensuite réexpédiées à l'usine qui modifie la formule du produit avant de le reconditionner. Une autre partie du groupe, installée autour d'une table, colle délicatement des étiquettes sur différents contenants de forme conique.

esat_atelier_conditionnement_parfum.jpgL'atelier « parfum » mobilise une trentaine de personnes. Remplissage, sertissage, étiquetage, conditionnement... Au total, 57 tâches différentes sont effectuées. Le travail demande précision et minutie. Catherine coiffe les bouchons de parfums d'une collerette en cuir délicatement nouée à l'aide d'un lien. Elle donne ensuite les flacons à la personne suivante qui les insère dans les étuis déjà montés.

Mireille, monitrice de l'atelier depuis 2001, met un point d'honneur à ce que chaque travailleur soit en permanence en situation de réussite. « L'échec serait trop déstabilisant », précise-t-elle. En guise de trophées, tous les flacons produits sont disposés sur une étagère au centre de la pièce.

 

 

 

esat soutien scolaireLes travailleurs de l'ESAT bénéficient également d'un soutien à la vie sociale fondé  sur des activités de loisirs, de culture et de formation. Dans une salle de classe, un éducateur enseigne l'écriture et le calcul à un petit groupe.

Jean-Christophe recopie soigneusement des lignes d'écriture, sans pour autant savoir les lire. Gaël apprend à faire des additions au tableau. Qu'il s'agisse de sport, de soutien aux démarches administratives ou encore d'ateliers artistiques, chacun a la possibilité de suivre l'activité de son choix à raison de deux heures par semaine. Toutes s'inscrivent dans une perspective de développement personnel.

Cependant, sans négliger l'intérêt de cet accompagnement, les bénéficiaires se réalisent avant tout personnellement à travers... leur travail.

Travailleurs avant tout

Atelier palettes ESAT CARAVELLE« Une journée sans travail est extrêmement difficile à vivre pour eux », explique Corinne, la directrice de l'ESAT, car « ils se définissent avant tout comme des travailleurs, ils n'acceptent pas le terme de "bénéficiaires". Ils viennent ici pour travailler et sont fiers de leur statut ». En fonction de leurs capacités et de leur degré d'autonomie, tous les travailleurs ont la possibilité d'évoluer. En changeant de mission, ils se confrontent à une nouvelle réalité, avec ses problématiques, ses difficultés. L'apprentissage est donc continu. Au sein des ateliers, l'ambiance est à l'entraide. Les anciens participent à la formation des nouveaux et se sentent valorisés. De manière générale, ils sont très exigeants envers eux-mêmes. Tous les travailleurs s'autocontrôlent en vérifiant leur propre travail, mais aussi celui de leurs collègues.

En bout de chaîne, les moniteurs s'assurent du bon déroulement de la production. Gage de qualité ultime de l'ESAT selon Corinne, la pérennité de nombreux partenariats : « Grâce à nos travailleurs, nous livrons des prestations de qualité à des prix raisonnables et avons régulièrement des compliments de nos partenaires. Certains reconduisent leurs contrats depuis plus de 10 ans ! » Satisfaction des clients et accomplissement personnel des travailleurs, aux Ateliers Caravelle ou ailleurs, la formule gagnant-gagnant des ESAT a de beaux jours devant elle.

Travail et handicap
La loi prévoit que toute organisation de plus de plus de 20 salariés est tenue de se conformer à une obligation d'emploi de personnes handicapées à hauteur de 6 % de ses effectifs. Faire appel à une entreprise adaptée ou à un ESAT permet de répondre en partie (jusqu'à 50 %) à cette obligation.
En 2011, le secteur protégé a permis à près de 150 000 personnes handicapées de travailler (dont plus de 80 % en ESAT , le reste en EA, entreprise adaptée). En plus d'avantages fiscaux, sous-traiter auprès d'un ESAT est une réelle opportunité de favoriser l'autonomie des personnes en situation de handicap.