Contact Espace presse English version
AccueilActualités › AMPS: "A peine achetés, déjà dépassés : comment sortir nos objets de l'obsolescence programmée ?"

AMPS: "A peine achetés, déjà dépassés : comment sortir nos objets de l'obsolescence programmée ?"

octobre 2012

 

Ces dernières années ont été marquées par une accélération de l'innovation technologique. Plus rapides, plus élaborés, plus performants, nos téléphones portables, téléviseurs et machines à laver apparaissent pourtant moins résistants à l'épreuve du temps qu'ils ne pouvaient l'être il y a encore dix ans. Témoignage de cette impression : la ville de Livermore en Californie abrite une ampoule qui y brille, sans interruptions, depuis 1901. Véritable objet de curiosité, les webcams qui la filment en permanence peinent, quant à elles, à passer le cap des trois ans.  La sortie récente de l'iPhone 5 semble devoir confirmer cette tendance : à peine mis en vente, Apple annonçait déjà travailler sur son successeur. 

 

INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE EN CLIQUANT ICI

Rendez-vous le mardi 16 octobre à 19h00 à :

à La Mairie du 14ème arrondissement

(Salle des mariages)

2, place Ferdinand Brunot

75014 Paris

Métro : Mouton-Duvernet (ligne 4)

Station Vélib 14032 : 26, rue Mouton Duvernet - 75014

 

 

dsc_0868.jpg"L'obsolescence programmée" désigne des techniques visant à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement. Les constructeurs useraient donc de cette pratique afin de nous pousser à la surconsommation. Alors que le pouvoir d'achat est mis à mal par la crise économique, et que les conséquences écologiques de nos modes de vies s'imposent comme une évidence, plusieurs acteurs se mobilisent pour proposer des solutions. Plateformes d'échanges entre consommateurs pour partager des conseils en réparation, reconditionnement de produits informatiques en vue de leur remise en circulation, mise au point de smartphones à durée de vie quasi illimitée, autant d'initiatives visant à proposer des alternatives à nos usages. 

Technologie rime-t-elle nécessairement avec obsolescence ? Les industriels programment ils vraiment la fin de vie de nos produits ? Quel cadre réglementaire peut-on envisager pour contraindre les constructeurs à revoir leurs pratiques ?  Pourquoi les consommateurs que nous sommes ont-ils renoncé à réparer ?

 

La 103ème édition des « Alter Mardis : Parlons solutions » réunira autour de la table acteurs et penseurs de l'obsolescence programmée. Rendez-vous le mardi 16 octobre à  partir de 19h00, à la Mairie du 14ème arrondissement (2, place Ferdinand Brunot - 75014), avec Laura Caniot, chargée de mission "prévention des déchets" au CNIID, Sylvain Couthier, Président de ATF Gaia, (entreprise de reconditionnement de produits informatiques) Damien Ravé, fondateur du site www.commentreparer.com et directeur Web du Groupe SOS et Morgan Segui, porteur du projet Fairtrade Electronic (projet visant, notamment, au développement d'un smartphone à durée de vie quasi illimitée).

 

En présence de :

Echanges animés par Nicolas Froissard, Vice-président du Groupe SOS.

Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Suivez la conférence en live depuis chez vous en vous connectant sur www.altermardis.org/live ou sur notre page Facebook mardi 16 octobre à 19h15 précise.

Up Conferences

Vidéo des Alter Mardis : Parlons solution