Contact Espace presse English version
AccueilActualités › AMPS :"Sortie de crise, relance de la compétitivité: faudra-t-il sacrifier notre modèle social ?"

AMPS :"Sortie de crise, relance de la compétitivité: faudra-t-il sacrifier notre modèle social ?"

novembre 2012

 

Le 5 novembre dernier, Louis Gallois remettait au Premier Ministre Jean-Marc Ayrault un rapport visant à relancer la compétitivité de l'industrie Française. Déclinant 22 mesures très concrètes, ce rapport entend provoquer un véritable « choc de compétitivité », et propose notamment le transfert d'une trentaine de milliards d'euros de cotisations sociales patronales et salariales vers la fiscalité. Objet de débats passionnés avant même sa sortie, ce rapport a contribué à la prise de conscience de la gravité de la situation actuelle. Au-delà des désirs de prophéties auto-réalisatrices affichés par certains et des effets d'annonces, la crise n'est pas derrière nous.

 


INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE EN CLIQUANT ICI

Rendez-vous le mardi 27 novembre

de 19h30 à 21h00

La Bellevilloise

21, rue Boyer

75020 Paris

Métro : Gambetta (lignes 3 et 3 bis)

Station Vélib 20121

 

 

photo_sorbonne.jpg

Le constat est partagé par une frange importante des économistes : la compétitivité de l'économie française a régressé depuis 10 ans et le mouvement semble s'accélérer. Première victime de la crise : l'industrie, énorme pourvoyeuse d'emploi, dont la diminution du poids dans le PIB français est plus rapide que dans presque tous les autres pays européens. Conséquence principale : l'aggravation du déficit du commerce extérieur. A travers la crise industrielle, c'est la compétitivité globale de l'économie qui s'en trouve ébranlée. Alors que les finances publiques sont exsangues et que les courbes du chômage continuent d'être préoccupantes, les pistes pour sortir de l'impasse restent toujours en débat entre les partisans d'un véritable New Deal à la Française, et ceux qui privilégient un interventionnisme moins brutal.

Incontournable sur le sujet de la compétitivité, Jean Peyrelevade, économiste et ancien dirigeant de grands groupes français, entend apporter sa contribution à la réflexion. Dans son dernier ouvrage « France, état critique » (Plon, 2011), il développe un propos dépourvu de faux-semblants : pour assainir ses comptes publics, restaurer son appareil productif et retrouver une croissance forte et durable, il est inévitable que la France, devenue paresseuse, se remette au travail, augmente ses impôts et bride la consommation, au moins provisoirement. Philippe Martin, Professeur d'économie à Sciences Po, souligne quant à lui l'erreur manifeste d'appréciation du débat qui tenterait de déconnecter trop rapidement pouvoir d'achat et compétitivité des entreprises, alors que les deux sont nécessairement liés. 

Le travail en France coûte-t-il trop cher ? Les 35 heures sont-elles un frein à la compétitivité des entreprises ? La préservation de notre modèle social est-il menacé par la conjoncture actuelle ? A supposer qu'un choc soit nécessaire, quelle ampleur celui-ci doit-il prendre ?

A l'occasion de leur 107ème édition, les « Alter Mardis : Parlons solutions » ont demandé à Jean Peyrelevade de livrer ses analyses et solutions. L'ancien conseiller économique du Premier Ministre Pierre Mauroy fait partie des premiers à avoir pris la mesure de la gravité de la crise, détaillée notamment dans son dernier ouvrage « France, état critique ». Il croisera son expertise à celle de Philippe Martin, professeur d'économie à Sciences Po. Nous vous attendons nombreux le mardi 27 novembre, à 19h30 et à La Bellevilloise pour débattre des pistes de sortie de crise. 

 

En présence de :

  • Jean Peyrelevade économiste ;
  • Philippe Martin, directeur du département d'économie de Sciences Po.

Echanges animés par Christian Chavagneux, rédacteur en chef adjoint à Alternatives Economiques

Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Les AMPS viennent à vous en live ! Pour suivre le depuis chez vous, rendez-vous le mardi 27 novembre à 19h30 sur www.altermardis.org/live.

 

abonnement.png

Up Conferences

Vidéo des Alter Mardis : Parlons solution