Contact Espace presse English version
AccueilActualités › Exclusions et nouvelles solidarités : les 2 facettes du web

Exclusions et nouvelles solidarités : les 2 facettes du web

octobre 2013

Témoignages et propositions en lien avec la sortie du dernier Respect Mag consacré à la diversité 2.0

Le 24 octobre à 18 h 30. Inscription gratuite mais obligatoire.

r38_couv.jpgPour sa 38ème édition, Respect mag a dressé un état des lieux de la diversité en ligne. La Toile révèle en effet avoir deux facettes. Si Internet est un formidable outil de création d’un lien universel, force est de constater qu’il peut aussi être source d’exclusion.

Les témoins des dérives du web ont fait florès ces derniers mois, allant du hashtag #unbonjuif ayant donné cours à un véritable concours de blagues douteuses aux relents antisémites, à une banalisation du racisme récemment dénoncée par la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH). Tout n'est pas donc aussi simple qu’un tweet,  comme l’expliquent les invités du dernier Respect Mag. Si Disiz affirme, sans idéalisme, qu’ « Internet l'a sauvé », Virginie de Clausade a été confrontée aux dérives des réseaux sociaux en pleine ascension sur un grand média télé.
Patrick Banon, directeur de l’institut des sciences de la diversité, considère pour sa part que sur le web, « l'invisibilité couvre les couleurs de peau, mais ne fait pas disparaître les préjugés ». Enfin, Guy Mamou-Mani apporte une touche d'optimisme, en affirmant que « l’ère Internet est une somme d’opportunités professionnelles souvent méconnue »...

up_cafe-19bf.jpg

Prolongeons le débat

Ce sujet complexe et passionnant a conduit Respect mag et les Up Cafés à s’associer pour prolonger le débat autour de la diversité et du mieux vivre ensemble, en présence de ces quatre contributeurs. Ainsi, le 24 octobre, le Café monde et monde et médias accueillera Disiz, rappeur, auteur et comédien, Virginie de Clausade, animatrice télé, radio et auteur, Patrick Banon, directeur de l’institut des sciences de la diversité, et Guy Mamou-Mani, Co-président du Groupe Open et Président du Syntec numérique, pour un débat animé par Valère Correard, Directeur des médias du GROUPE SOS.

Inscription gratuite mais obligatoire.

Rendez-vous au Café monde et médias
24 octobre
Place de la République
18h30 - 20h00

Métro : République
Station Velib' 3004