Le Québec visite une structure du GROUPE SOS - JEUNESSE

novembre 2013

SAJELe 24 octobre, l'équipe du Service d'accueil de jour éducatif (SAJE) a reçu deux représentants de la Cour du Québec. L'occasion de présenter ce dispositif innovant et d'échanger des bonnes pratiques franco-québécoises.

SAJE GROUPE SOSLe dispositif SAJE est utilisé lorsque l’Action éducative en milieu ouvert (AEMO) est insuffisante. GROUPE SOS Jeunesse  présente ainsi une  alternative innovante au placement puisque les enfants restent avec leur famille et continuent de suivre leur quotidien (domicile, quartier, école, associations). Les jeunes de 5 à 13 ans qui fréquentent ce dispositif n'ont ni déficience, ni handicap. Ils rencontrent des difficultés à "rentrer dans un moule", avec très souvent une estime d'eux-mêmes dégradée par les échecs à répétition.

Pris en charge pour une durée de 2 ans, les enfants viennent au centre dix heures par semaine en dehors des temps scolaires. Les éducateurs viennent les chercher à la sortie de l'école. A leur arrivée, ils troquent leurs chaussures contre des chaussons. Commence alors l'atelier ludique du jour : marionnettes, ping-pong, percussions, sculpture. Puis, vient le temps du soutien scolaire dans la salle de classe dont les murs colorés sont investis de nombreux dessins.

Grâce au partenariat entre le GROUPE SOS et la Fédération Française de judo, des cours de judo sont même dispensés à quelques enfants du centre, afin de travailler l'estime de soi.

Le lien avec la famille est capital, ainsi les parents sont encouragés à participer aux ateliers et activités organisés.

Pour en savoir plus sur ce dispositif, découvrez le reportage