Focus sur le métier d'éducateur sportif

octobre 2015

Point Sud lutte contre les discriminations grâce aux activités sportives et aux valeurs qu’elles véhiculent. Charlotte travaille en tant qu'éducatrice sportive pour l'association. Elle revient sur son métier.

focus_sur_point_sudAprès une carrière sportive et l’obtention d’un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport), Charlotte a intégré l’association Point Sud en tant qu’éducatrice sportive. "Nous travaillons en équipe et gérons au quotidien deux écoles multisports dans les quartiers prioritaires de Marseille. Nous proposons à la fois des activités d’initiation autour des sports collectifs, dont le rugby et ses formes dérivées (rugby flag, beach rugby…) et des activités de pleine nature (randonnées pédestres et courses d’orientation). Nous intervenons auprès de jeunes âgés de 8 à 18 ans, en milieu scolaire ordinaire et spécialisé ainsi que sur des temps de loisir."

Au quotidien, Charlotte conçoit et anime des activités sportives collectives. "Nous proposons des séances de découverte du sport que l’on peut adapter en fonction de l’évolution du groupe. Chaque séance se compose de jeux d’initiation aux techniques sportives, du type « défi-drible », « défi-tirs »… et se termine par un match, puis par un retour au calme et un bilan avec les enfants. Ce moment est très important puisqu’il nous permet d’échanger avec eux, de préparer les prochaines rencontres et de questionner notre accompagnement."

Pour l’éducatrice sportive, le début de chaque projet est un moment clé. "Dans les premiers moments, les jeunes nous testent, cherchent nos limites. Il est alors indispensable de poser un cadre stable et de bien définir les règles. Ainsi nous pouvons tisser une relation de confiance avec chaque jeune. Ces projets sportifs et éducatifs permettent aux enfants d’acquérir un certain nombre de valeurs, comme le lien social ou la vie en collectivité." Les qualités primordiales pour exercer ce métier ? "Il faut pouvoir se remettre en question, se réinventer, ne pas être figé dans sa pratique, faire preuve de dynamisme et véhiculer notre joie de vivre. Mais le plus important reste de vouloir transmettre des valeurs, créer un moment d’échange à travers la pratique sportive" conclut Charlotte.

 

Point Sud    point sud