"Parlons jeunes, parlons des violences"

janvier 2016

De mars à septembre, les jeunes de deux établissements de GROUPE SOS Jeunesse ont échangé et pris la parole sur la thématique des violences envers les enfants. Ces rencontres s'inscrivent dans le cadre du Réseau européen des Défenseurs des enfants (ENOC). Ce projet offre la possibilité aux jeunes de toute l'Europe d'apporter leur vision, leur expérience, mais aussi leurs propositions.

Le Foyer Robert Levillain (Paris) et la Maison d'enfants à caractère social (MECS) Arobase (Val d'Oise) ont permis à des jeunes qu'ils accueillent de travailler autour du thème intitulé "Parlons jeunes / parlons des violences". Rédaction d'articles, tournages de clips vidéo... les jeunes ont aussi eu l'occasion d'échanger sur le sujet avec des professionnels. L'objectif est de faire émerger des solutions innovantes et efficaces pour lutter contre les violences envers les enfants.

enocLes jeunes ont des idées

Olivier propose un bus itinérant pour sensibiliser enfants et adultes à cette thématique, ou encore de former le personnel éducatif en milieu scolaire aux violences faites aux enfants. Peterson, un des ambassadeurs français d'ENOC, souligne quant à lui le rôle primordial des parents dans leur rôle préventif. Comme le remarquent souvent les psychologues, nombreux sont les adultes qui ne s'aperçoivent pas quand un enfant est victime de violence.

Découvrez leurs échanges et propositions en vidéo.

Les jeunes ont réalisé des interviews
des professionnels de la protection de l'enfance
.

Focus sur le Foyer Robert Levillain et la MECS Arobase

Le Foyer Robert Levillain accueille en internat 24 garçons âgés de 12 à 17 ans. Par l'intermédiaire d'une prise en charge éducative globale intégrant les aspects sociaux, psychologiques, scolaires et culturels des jeunes, le foyer offre un cadre cohérent et structuré à des jeunes ayant connu de nombreuses ruptures, notamment familiales et institutionnelles, afin de les aider à se construire.

La MECS Arobase accueille et héberge quant à elle 29 jeunes âgés de 12 à 21 ans ayant besoin d'une protection morale, physique et affective. Elle dispose d’une double habilitation d’Aide sociale à l’enfance et de Protection judiciaire de la jeunesse.

enocenoc