AccueilActualités › Etre salariée du GROUPE SOS et marraine chez Parrains Par'Mille

Etre salariée du GROUPE SOS et marraine chez Parrains Par'Mille

mai 2016

groupe_sos_jeunesse_focus_sur_parrains_par_mille.jpgElisabeth, salariée du GROUPE SOS témoigne de son expérience en tant que marraine chez Parrains Par'Mille.

C’est en 2013 qu’Elisabeth a entendu parler de Parrains Par’Mille, lorsque le CRF de Villiers-sur-Marne, dont elle dirige le pôle éducatif et scolaire, a rejoint le GROUPE SOS. « Dès la première fois que je l’ai entendu, le nom de l’association a tout de suite éveillé ma curiosité ». A travers son activité professionnelle, Elisabeth était déjà impliquée en faveur de la jeunesse. « J’ai toutefois eu envie d’avoir un lien plus personnel avec un enfant en difficulté. J’ai sauté le pas et me suis lancée ».

Comment se sont passés vos premiers pas en tant que marraine ?       

« J’ai rempli un questionnaire et envoyé une lettre de motivation à l’association. Après avoir reçu une réponse favorable, j’ai rencontré deux psychologues. Quelques semaines plus tard, j’ai reçu une photo d’Eddy puis ai rencontré la maman, qui m’a expliqué qu’il avait un frère jumeau, Samy, qu’elle souhaitait voir parrainé aussi ». C’est une amie d’Elisabeth qui s’est lancée à son tour dans l’aventure du parrainage en devenant marraine de Samy. « J’ai ensuite rencontré Eddy, avec ses deux grands yeux qui me regardaient. Il avait trois ans à l’époque ». Elisabeth s’occupe d’Eddy un weekend sur deux et pour les vacances scolaires. Piscine, cinéma, football…. Elle l’emmène aussi voir les spectacles organisés par Culture du Cœur.

Que vous apporte cette grande aventure à vous, Eddy et sa maman ?

« Cette aventure m’apporte beaucoup de bonheur, de fraîcheur. Ce qui est très fort, c’est de le voir grandir, s’épanouir. Il n’y a pas longtemps, Eddy a déclaré ‘’Quand j’étais petit, j’avais un doudou qui s’appelait Elisabeth". J’ai vraiment l’impression de donner des repères à un enfant, mais aussi à sa maman. C’est une expérience humaine extraordinaire. Je trouve d’ailleurs l’association remarquable dans le choix des personnes qui sont mises en relation : la correspondance enfant-parrain est vraiment cohérente ».

ppm_st_phane-5374.jpgLe fait d'être salariée au GROUPE SOS vous a-t-il aidé dans votre rôle de marraine chez Parrains Par'Mille ?               

« Parrainer est une responsabilité, mais c’est bien moins compliqué qu’on ne l’imagine. Certains parrains font du soutien scolaire, d’autres font des sorties de temps en temps. Il y a autant de façons de parrainer que de parrains / marraines et filleul(e)s ». Accompagner, croire en la personne au-delà de ses difficultés : les valeurs véhiculées par le parrainage chez Parrains Par’Mille et par le GROUPE SOS sont les mêmes remarque Elisabeth. Etre marraine au sein de l’association revêt ainsi un sens encore plus fort quand on est salariée du GROUPE SOS en parallèle. Il n’y a pas de connaissances particulières à avoir au préalable. « Ce qui compte c’est la régularité. Ça aide les enfants à avoir des repères et les parents à avoir les leurs ».

>> En savoir plus sur Parrains Par'Mille

>> Le saviez-vous ? Parrains Par'Mille se déploie en Loire-Atlantique