Le numérique, au service du mieux vivre-ensemble

janvier 2017

Deux startups du GROUPE SOS ont fait le pari de la solidarité numérique. Hacktiv « hacke » l’engagement pour activer l’action citoyenne en connectant les associations locales avec les citoyens à proximité. ShareVoisins mise quant à elle sur le partage de biens et de services entre des personnes géographiquement proches.

1 question à Nicolas Goudy, fondateur d'Hacktiv

Nicolas GoudyQu’est-ce que la CivicTech et quel rôle lui donnes-tu dans un futur proche pour les citoyens ?Hacktiv

"La CivicTech met le web au service de la démocratie participative, en permettant à chacun de donner son avis, de partager ses idées en tant que citoyen et de les transmettre aux élus. Tout individu peut alors être acteur du changement sociétal, à son échelle. Jusque-là, les structures de la CivicTech visaient à lier citoyens et élus dans le débat d’idées. Avec Hacktiv, la CivicTech a la possibilité d’aller plus loin et de proposer à chacun de s’engager concrètement dans des actions locales pour changer la société sans attendre."

>> En savoir plus sur Hacktiv

1 question à Sébastien Falque, Directeur de ShareVoisins

Comment le numérique peut-il révolutionner le quotidien des habitants d’un quartier ?

ShareVoisins"Le numérique est un outil fantastique pour connecter les gens dans la vieSébasrien Falque réelle. Cela peut paraître contradictoire, mais le web, en intégrant la géolocalisation, permet de créer des liens d'une nouvelle nature, qui transcendent nos cercles d'échanges habituels (famille, amis, travail, loisirs) : il est désormais possible de trouver parmi ses voisins des complices pour bricoler, faire des achats groupés, garder ses enfants, lancer un projet de quartier ou plus généralement partager des biens et services... En gardant à l'esprit que l'outil numérique doit rester simple, accessible, sécurisé, et qu'il doit laisser la place aux utilisateurs !"

>> En savoir plus sur ShareVoisins