Pour un capitalisme d'interêt général

janvier 2017

pour un capitalisme Dans son ouvrage Pour un capitalisme d'intérêt général (Débats Publics, janvier 2017), Jean-Marc Borello, Président du GROUPE SOS, démontre qu’une entreprise porte en elle la capacité de résoudre les maux de notre société, tout en étant parfaitement performante économiquement.

 

Et s'il existait une nouvelle voie économique ? Si, entre le capitalisme pur et dur d’une part et le monde associatif d’autre part, un nouveau chemin était possible ? Aujourd’hui, les besoins économiques font émerger une nouvelle nécessité nichée entre la recherche du profit pur et dur et le « non profit ».

 

Or si le capitalisme n’est pas la réponse à tout, le modèle économique de l’associatif, lui, n'apporte pas toutes les solutions nécessaires aux exigences actuelles. De nouveaux acteurs économiques vont jouer leur rôle, relayant le secteur public qui n’en sera plus le seul responsable. A côté du secteur lucratif (privé), le capitalisme non-lucratif peut prendre le relais du secteur public et apportera des solutions non polémiques.

 

C’est afin d’entraîner le plus grand nombre dans son sillage que Jean-Marc Borello a tenu à livrer son expérience et ses convictions dans son nouvel ouvrage Pour un capitalisme d’intérêt général (Débats Publics, janvier 2017). Il y lance un appel puissant à une transformation totale de notre matrice économique en se fondant sur son expérience d’entrepreneur.

 

Jean Marc BorelloL'auteur 

Après avoir été éducateur spécialisé, conseiller à la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie et PDG d’un groupe de PME menant des activités de communication, restauration et hôtellerie, Jean-Marc Borello se consacre, à partir de 1997, à plein temps au GROUPE SOS qu'il a fondé en 1984. Il assure également la vice-présidence du MOUVES qu’il a créé en 2010 et contribue au quotidien à rendre plus visible et crédible le modèle de l’entreprise sociale. 

en images

Retour en images sur la série de conférences données par Jean-Marc Borello à l'occasion de la sortie de l'ouvrage Pour un capitalisme d'intérêt général.

 
jmb
 

 

Ils en parlent

    jmbcapturecapture

jmb  capturecapture

 
 

Jean-Marc Borello a également répondu aux questions de Patrick Poivre d'Arvor. Il est revenu sur son parcours, le modèle du groupe et a partagé sa vision d'une nouvelle économie dans laquelle rentabilité et solidarité cessent de s'opposer. Il est temps pour le modèle économique en vigueur de changer de visage.