Mieux appréhender la maladie d'Alzheimer

avril 2017

En mars 2016, l’Hôpital gériatrique Le Kem (Moselle) a mis en place des séances psychoéducatives pour les proches aidants des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. L’objectif ? Rassurer l’entourage des personnes malades, souvent démuni face à la maladie, et l'accompagner en lui permettant d’adopter les bonnes pratiques.

chiffres cléEn France, la maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Pour les proches des malades, la situation est parfois difficile psychologiquement et physiquement. En partenariat avec le programme Entraide, le Service d’Accueil de jour « La Passerelle » de l’Hôpital gériatrique Le Kem a proposé des groupes de soutien pour les aidants.

Depuis un an, 21 personnes ont assisté à ces ateliers organisés deux fois par mois et animés par une psychologue et des travailleurs médico-sociaux. À ce jour, 7 séances ont eu lieu.

Au cours de chaque session, les aidants peuvent partager leur expérience, échanger avec des médecins et trouver des réponses à leurs questions. Par ailleurs, un film sur la maladie a également été projeté. Soulignant l’utilité de ces séances, les aidants se réunissent désormais une fois par mois.

Quel est l'impact positif de ces séances ?

résultats des séances