Séjour à la mer pour les résidents

octobre 2017

En juin et en septembre, 35 demandeurs d'asile hébergés au sein des CHU du pôle Urgence Migrants et les résidents des ACT Clermont-Ferrand ont effectué une excursion au bord de la mer. Découvrir la France, ses paysages et sa culture pour les uns, reprendre confiance en soi pour les autres : focus sur leur séjour et ses bienfaits.

DieppeDécouvrir la France, profiter de chaque instant

Le 7 septembre, 35 demandeurs d’asile hébergés et accompagnés au sein des Centres d’hébergement d’urgence (CHU) du pôle Urgence Migrants ont effectué une excursion d’une journée au bord de la mer, à Dieppe (Normandie). L'occasion pour eux de mieux connaître la France, ses paysages, son patrimoine. A leur arrivée en car, les résidents ont pu découvrir le rivage de la Manche et l’architecture normande à colombages. Après une séance photos où chacun s’est mis en scène devant la mer et le château de Dieppe, ils ont poursuivi leur visite de la ville et se sont rendus dans un musée retraçant l’histoire de la région. Leur souvenir  le plus marquant ? Les toiles des grands peintres impressionnistes, les représentations navales et des canons qui étaient exposés dans le jardin du musée. Plus tard dans la journée, ils se rendus sur la plage de Dieppe et certains se sont même baignés, malgré l’eau froide. « J’ai parcouru des milliers de kilomètres, subi tout un tas de violences, chez moi, et sur la route, j’ai survécu à la traversée jusqu’en Italie, mais je ne sais toujours pas si la France voudra de moi. Alors je dois profiter de chaque instant. Je n’ai pas subi tout ça, je ne suis pas arrivé jusqu’ici, et surtout je ne me suis pas levé ce matin à 5h pour reculer à présent ! Je me baigne ! ». souligne Youcef, un demandeur d’asile.

>> En savoir plus sur le pôle Urgence Migrants

Un séjour organisé par les résidents, de A à Z

Grande Motte

Du 12 au 14 juin, les résidents des Appartements de coordination thérapeutiques (ACT) Clermont-Ferrand sont partis au bord de la mer, à la Grande-Motte. A l’origine du projet, les résidents. Après avoir effectué la demande auprès du Conseil de la vie sociale des ACT Clermont-Ferrand, ils ont organisé leurs vacances aux côtés de l’Assistante sociale, de l’Infirmière et de l’Aide médico-psychologique de l’établissement. Durant trois séances de préparation, les résidents ont travaillé en autonomie, à partir d’outils proposés par l'équipe des ACT pour organiser et choisir les activités, déterminer les menus à préparer et tâches de chacun et planifier les journées. Balades en bateau, sports de plage, baignades… Le séjour a été riche en activités et en souvenirs. « Un séjour comme celui-là permet de tout oublier et de faire de belles rencontres. Ça fait du bien au moral » a remarqué un résident. Souffrant de pathologies chroniques invalidantes, les résidents ont pu bénéficier des bienfaits thérapeutiques de l’eau. Ces quelques jours à la mer leur ont aussi permis de renforcer leur cohésion de groupe, de proposer leurs propres idées, de communiquer entre eux et de gagner en confiance et en autonomie.

>> En savoir plus sur les ACT Clermont-Ferrand