Portrait de Jean-Luc Boulay

février 2018

Jean-Luc Boulay, Directeur du Foyer de vie des Guérins, dans les Hautes-Alpes.

Pouvez-vous revenir sur votre parcours professionnel ?

jean_luc_boulay.png « Après un Master 2 de sociologie, j’ai démarré ma carrière de sportif de haut niveau en hockey sur glace. Puis, entre 1996 et 2002 j’ai été gérant d’une brasserie située à Gap. En 2002, j’intègre le Foyer de vie des Guérins pour y faire des remplacements de nuit en tant que gardien. Au bout de quelques jours, l’équipe de direction m’a proposé de faire partie de l’équipe éducative. J’ai accepté et j’ai été Aide médico psychologique jusqu’en 2008. En 2007 j’ai fait valider mes acquis d’expérience (VAE) pour être Éducateur spécialisé. Après avoir exercé le métier pendant 1 ans, j’ai décidé de faire un Master 2 Formation et encadrement du travail social. Une fois diplômé, j’ai quitté le GROUPE SOS pendant 18 mois pour travailler en tant que Chef de service, dans un établissement prenant en charge des personnes en situation de handicap. Je suis arrivé le jour des fondations de l’établissement et suis reparti le jour de l’inauguration ! En avril 2015, je suis revenu au GROUPE SOS pour prendre la direction du Foyer de vie des Guérins. Ce jour-là, j’ai eu la sensation de rentrer à la maison ! »

lesvaleursessentiellesjeanlucboulay.pngPouvez-vous nous présenter le Foyer de vie des Guérins en quelques mots ?

 « Le Foyer de vie des Guérins est le premier établissement handicap du GROUPE SOS. Nous avons fêté nos 20 ans il y a peu. Nous accueillons 44 personnes en situation de handicap psychique. L’équipe est composée de 49 salariés : équipe de direction, équipe éducative, services généraux, service médical, personnel administratif… Le Foyer est situé en pleine nature, dans un cadre superbe et très bénéfique pour les résidents ! Nous les accompagnons au quotidien avec pour objectif de maintenir leurs acquis et de leur apporter toujours plus. »

Quel est le quotidien d’un Directeur de Foyer de vie ?

jeanlucboulayverbatim.png

 « Le quotidien du Directeur c’est le suivi RH, la comptabilité, le développement de partenariats avec les autres structures du département. Mais c’est bien sûr et surtout les résidents : je suis en contact permanent avec eux, je fais le tour de l’établissement tous les jours. Le travail d’équipe est également primordial. Nous organisons des réunions une fois par semaine avec l’ensemble de l’équipe et une fois par mois avec les cadres. En tant que Directeur, j’essaye aussi de faire bouger les choses. À mon initiative, tous les Directeurs des Établissements médico sociaux du département se réunissent régulièrement. Nous échangeons sur toutes les problématiques que nous pouvons rencontrer et nous réfléchissons à des solutions innovantes. »

Pour vous, que signifie concrètement la synergie au sein du Groupe ?

 « Nous avons des liens avec tous les établissements du Groupe présents dans la région. Nous nous appelons et nous échangeons sur nos pratiques. Même si nous n’intervenons pas dans les mêmes secteurs, nous avons tous des problématiques communes. Nous travaillons beaucoup avec le Foyer d’accueil médicalisé (FAM) Le Haut d'Antibes. L’année dernière, nous avons organisé une journée de rencontres entre l’équipe du Foyer de vie des Guérins et celle du FAM Le Haut d'Antibes: tous ont pu échanger sur leurs pratiques. Pour moi la synergie est primordiale, tant avec les acteurs internes qu’externes au Groupe. Elle nous permet d’évoluer constamment. »

>>> En savoir plus sur le Foyer de vie des Guérins