Née un 17 octobre

mars 2018

nee un 17 octobreA l’occasion du 56ème anniversaire des Accords d’Evian et après la pièce de théâtre Lettres à Nour, Rachid Benzine, Islamologue, et Jules Boyadjian, Président de l’association Artemis, organisent une lecture de la nouvelle œuvre théâtrale de Rachid Benzine, "Née un 17 octobre", mise en scène par Mounya Boudiaf.

 
info
 
 
inscription

SyNOPSiS

17 octobre 1961, à Paris. Des centaines d’Algériens décident de manifester pour faire valoir leur droit contre le couvre-feu instauré par le Préfet de Police, Maurice Papon, et revendiquer l’indépendance de l'Algérie. La répression de cette action pacifique sera d'une violence extrême et mettra 51 ans avant de pouvoir être reconnue. En mettant en scène une relation triangulaire entre un Grand-père, un Père et sa Fille, la nouvelle pièce de Rachid Benzine reconstitue en toute subtilité, cet événement effacé de notre mémoire collective. Au fur et à mesure de l’œuvre où la rigueur historique ne concède rien à la dimension cathartique, l’auteur invoque la puissance réparatrice et libératrice de la mémoire. Tout en traitant de l’héritage de plusieurs générations de descendants d’Algérie, il nous parle, en réalité, de la France.

A PROPOS D'ARTEMIS

artemisSpécialisée dans la prévention de la radicalisation, l’association Artemis (Atelier de recherche Traitement Et Médiation Interculturelle et Sociale) forme les acteurs de terrain aux questions de médiation interculturelle, de laïcité, de prévention des violences et de médiation sociale. Les équipes mobiles d’intervention d’Artemis accompagnent près d’une centaine de jeunes et leur famille confrontés à la radicalisation violente. Elles apportent en parallèle un soutien méthodologique aux cellules préfectorales de suivi de la radicalisation. L’association a par ailleurs capitalisé sur son expertise en médiation sociale en proposant des formations à la prévention de la radicalisation ainsi qu’à la laïcité et au fait religieux à destination des collectivités et des entreprises. Depuis 2015, elle a ainsi formé 5 300 personnes.