Protéger les forets de Madagascar

décembre 2018

Depuis 2010, Planète Urgence intervient à Madagascar à travers le programme « Environnement & Développement » pour la réalisation de projets conjuguant le reboisement, la protection des ressources naturelles ainsi que le développement communautaire durable et local. Focus sur le bilan du programme en 2017. 

planete urgenceProjet TAPIA : protéger la forêt de Tapia et la filière soie

Le tapia est une espèce d’arbre endémique situé dans les hauts plateaux de Madagascar dans lequel évoluent les vers à soie. Indispensable au fonctionnement de la filière soie, il est malheureusement surexploité par les communautés dans la mesure où le bois, notamment sous forme de charbon, reste la principale source d’énergie dans la région. Dans ce contexte de surexploitation, les populations locales dépendantes de la filière ne parviennent pas à subvenir à la totalité de leurs besoins. De plus, la filière soie sauvage subit des pressions : manque de matières premières (le vers à soie), bio agresseurs, etc. C’est pourquoi Planète Urgence intervient directement auprès des acteurs et communautés impliqués dans ce secteur en restaurant l’écosystème du tapia et en appuyant le développement de la filière.

En 2017, Planète Urgence a ainsi planté près de 70 000 arbres et appuyé 630 familles issues de la filière.

Projet ALAMAMY : redynamiser la filière apicole après l’épidémie

Le projet Alamamy contribue à la redynamisation nécessaire de la filière apicole après le passage de l’épidémie de varroase (acarien parasite des abeilles). Au bénéfice d’une quarantaine de familles à travers 3 associations, les activités du projet s’articulent autour du reboisement (pour la production de miel et comme source d’énergie) et du développement d’activités génératrices de revenus complémentaires afin de garantir la pérennité financière du projet.

En 2017, une pépinière a été installée pour la production de près de 40 000 plants d’acacia et d’eucalyptus ainsi que 62 ruches, permettant de porter la production annuelle de miel à plus de 150 litres de miel.

Projet AFIBERIA : réduire la pression sur les forêts

planete urgenceDans les régions Itasy et Analamanga, les modes de production et de consommation du bois comme source d’énergie se traduisent par une surexploitation croissante des ressources naturelles, affectant ainsi le climat, la diversité biologique, les équilibres naturels et les activités économiques qui en dépendent. Planète Urgence, avec le soutien de l’Union européenne, appuie donc ses partenaires locaux pour accroître les compétences techniques des professionnels de la filière bois-énergie (Techniques Améliorées de Carbonisation et appui à la commercialisation), proposer à la vente des foyers améliorés, augmenter le couvert forestier et sensibiliser les acteurs et populations locales aux conséquences néfastes d’une surexploitation de la forêt.

Au cours de l’année 2017, le projet Afiberia a ainsi appuyé directement 2 201 reboiseurs, 29 pépiniéristes, 564 charbonniers et 60 artisans producteurs de foyers améliorés répartis sur 10 ateliers de production. 1 114 824 jeunes plants d’eucalyptus et d’acacias ont été produits, soit une superficie totale potentielle de 903 hectares d’arbres reboisés.

> En savoir plus sur le Programme « Environnement & Développement » de Planète Urgence à Madagascar

planete urgencePlanète Urgence en quelques mots

Créée en 2000, Planète Urgence est une association de GROUPE SOS Action internationale, qui agit en faveur du renforcement de capacités et de l'autonomie des populations locales par l’envoi de volontaires en missions de Solidarité Internationale et par le programme "Environnement & Développement" qui associe protection de l’environnement avec le développement économique. Elle mène également des actions de protection de l’environnement et de valorisation de la biodiversité.

> En savoir plus sur Planète Urgence