Accueil › Plaidoyer : Pour une Mobilité Inclusive

Plaidoyer : Pour une Mobilité Inclusive

février 2019

La mobilité est une clef de l’insertion professionnelle et sociale, c’est la liberté de choisir son quotidien et son avenir. L’efficience et la qualité de nos services de mobilité sont des leviers essentiels de réduction des inégalités. Afin que chacun puisse accéder à une mobilité adaptée à ses besoins, le GROUPE SOS propose de repenser notre manière de concevoir la mobilité.

> TÉLÉCHARGER LE PLAIDOYER COMPLET <

Pourquoi ce plaidoyer ?

Avec l’apparition des VTC, de l’autopartage, du co-voiturage, des trottinettes, vélos, voitures en libre-service… l’offre n’a jamais été aussi diversifiée. Pourtant, 43% des Français peinent toujours à se déplacer faute de moyens de transport. Si les difficultés d’accès à la mobilité sont souvent perçues comme secondaires, elles constituent un facteur aggravant des inégalités et des mécanismes d’exclusion préexistants. Il s’agit du deuxième frein d’accès à l’emploi. Aujourd’hui, ce sont 7 millions d’actifs (près d’un quart de la population active) qui rencontrent des difficultés à se déplacer. Si 23% des Français ont déjà renoncé à un emploi en raison des difficultés pour s’y rendre faute de moyens de transport accessibles, ces chiffres augmentent drastiquement pour les personnes en insertion : 1 personne sur 2 a dû renoncer à un emploi ou à une formation, 1 sur 3 l’abandonner en cours. 

 

Nos propositions

couverture plaidoyer mobilite1/ Passer d’une logique de transport à une logique de mobilité inclusive : parce qu’il ne suffit pas de multiplier les infrastructures de transport, nous devons remettre l’humain au centre de notre conception du déplacement et penser la mobilité pour les plus exclus afin qu’elle soit accessible à tous.

2/ Déployer des plateformes de mobilité sur tous les territoires : création de 322 plateformes de mobilité sur les 322 bassins d’emploi, afin de proposer une offre de mobilité pour tous.

3/ Pour une éco-mobilité inclusive : grâce aux conseillers mobilité des plateformes, chacun est conseillé sur des modes de déplacements les plus écologiques et actifs possibles, afin de concilier les enjeux économiques, sociaux, écologiques et de santé. 

> Découvrez et téléchargez le plaidoyer Mobilité inclusive

 

Florence Gilbert, porte-parole du Plaidoyer Mobilité inclusive du GROUPE SOS

Diplômée de l’ISCOM en Master de Communication Globale, Florence Gilbert, après un passage dans le monde de la publicité et de l’entrepreneuriat, rejoint en 1999 l’aventure Voiture & co, futur Wimoov, dont elle deviendra directrice en 2005. Passionnée par les actions de terrain et engagée dans le développement de services de mobilité, elle initie la mise en place des premières plateformes de mobilité en 2007 et la signature d’un partenariat pour créer en 2013 le Laboratoire de la Mobilité Inclusive (LMI) qui a pour but de faire émerger dans le débat public le sujet de la mobilité des publics vulnérables et de créer des services innovants de mobilité à destination des publics fragiles sur les territoires enclavés.

logo wimoovWimoov (GROUPE SOS Emploi) se bat au quotidien depuis 20 ans pour que soient reconnues les difficultés de mobilité de nos concitoyens les plus fragiles. C’est pour aider les publics les plus exclus de la mobilité que Wimoov a créé les premières « plateformes de mobilité » en France en 2005. Elles proposent des formations, un accompagnement personnalisé, et construisent de nouvelles solutions adaptées aux problématiques des territoires sur lesquels elles interviennent.

Aujourd'hui, Wimoov c’est 27 plateformes de mobilité en France, dans 9 régions - territoires ruraux, périurbains ou urbains – 920 partenaires et plus de 100 professionnels de la mobilité. En 2017, l'association a accompagné 11 000 bénéficiaires, dont près de 50% ont accédé à ou conservé leur emploi.

 

  •