Accueil › Mineurs délinquants : des jeunes avant tout

Mineurs délinquants : des jeunes avant tout

Un Centre éducatif renforcé (CER) propose une alternative à la prison. Un lieu cadré, mais aussi un espace où les jeunes peuvent retrouver leurs marques, en rompant avec leur quotidien. Les équipes des CER montrent aux jeunes qu’une autre voie est possible.

 

cer93.png

Photo prise lors d’un atelier cirque au CER 93

Le parcours proposé aux jeunes leur permet progressivement de retourner à une vie stable pour une insertion durable dans la société :

1. Rompre avec la délinquance 

Les séjours au CER commencent par un séjour de rupture. L’objectif est de permettre aux jeunes de quitter leur environnement quotidien et de créer des liens entre eux et l’équipe éducative. Au CER de Guyane, par exemple, les jeunes partent camper dans la forêt Amazonienne.

2. Reprendre un rythme équilibré 

Le rythme de vie est pensé pour que les journées se passent le plus normalement possible, comme si les jeunes se levaient pour aller à l’école ou au travail. L’objectif : une vie plus cadrée et sécurisante pour les jeunes.

3. Redonner confiance 

Les jeunes apprennent à gagner confiance en eux à travers diverses activités. Au CER 93, par exemple, les bénéficiaires s’initient aux arts du cirque quatre fois par semaine. Un spectacle pour les familles est présenté à la fin de chaque session.

4. Vers une insertion durable dans la société 

Des cours de maintien scolaire et d’apprentissage des règles sociales sont organisés chaque semaine. Les jeunes participent à des ateliers d’orientation et d’insertion professionnelle qui les aident dans leurs démarches d’accès à une formation ou à un emploi.

5. Retourner progressivement à une vie stable 

Les jeunes réalisent systématiquement un stage de fin de session, où ils peuvent concrétiser tout ce qu’ils ont appris au CER. 

 

> En savoir plus sur les activités de Protection judiciaire de la Jeunesse du GROUPE SOS