Revue de presse

Pour obtenir davantage d’informations sur le GROUPE SOS, veuillez contacter
Morgane Dereeper : ou Lucile Démolin :


Gazette Santé Social
GROUPE SOSSolidarités
01 décembre 2013

Acrobat PDFVIH / SIDA : nouveaux enjeux, nouvelles fractures

Les difficultés rencontrées par les personnes séropositives évoluent : développement de pathologies associées aux traitements, déplacement des préoccupations vers la qualité de vie, isolement social et professionnel. Témoignage de Guy Sebbah, Directeur général adjoint du GROUPE SOS, dans ce dossier spécial VIH.

BFM Business
GROUPE SOSSolidarités
28 novembre 2013

VideoBFM Business à la 20ème édition de la braderie Arcat "Les Créateurs ont du coeur"

Du 27 au 30 novembre 2013, des centaines de créateurs s'engagent dans la lutte contre le VIH/sida en offrant des milliers d'articles mode et déco vendus à des prix très attractifs (de -30% à -90%). Reportage et interview de la directrice de l'association Arcat.

La Croix
GROUPE SOSSeniors
28 novembre 2013

Acrobat PDFVieillir avec le virus du sida

En France, 10% des séropositifs ont 60 ans et plus. A l’occasion de la remise d’un rapport co-rédigé par le GROUPE SOS et relatif aux conditions de vieillissement des couples LGBT et des personnes séropositives, retour sur les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes vieillissant avec le VIH.

Nouvel Obs
GROUPE SOSSeniors
27 novembre 2013

Acrobat PDF23 propositions pour Madame la ministre

Le GROUPE SOS, SOS Homophobie, et Aides ont remis un rapport relatif aux conditions de vieillissement des couples LGBT et des personnes séropositives à Michèle Delaunay, ministre chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie. Parmi les 23 propositions : une meilleure formation des personnels des maisons de retraite et la création de maisons « communautaires ».

BFM Business
GROUPE SOS
22 novembre 2013

"Succès d'équipes" avec le GROUPE SOS

"Donnons du sens à nos activités économiques". Dans le cadre de sa série de reportages sur des entreprises innovantes, BFM Business s'est intéressé au GROUPE SOS. Un "Succès d'équipes" illustré par les propos du président du directoire et un aperçu des multiples activités exercées au sein du groupe.  

Journal de Thionville - Hayange / Le Républicain Lorrain
GROUPE SOSSeniors
22 novembre 2013

Acrobat PDFActivités et soins adaptés en EHPAD

Ouverture du Pôle d'activités de soins adaptés (PASA) à la maison de retraite médicalisée "Le Witten" (Algrange). Chaque semaine, ce nouveau service propose une prise en charge adaptée à près de 40 résidents qui souffrent de démence ou de troubles de comportement modérés.

Le Mouv
GROUPE SOSJeunesse
22 novembre 2013

AudioInterview du directeur de Sports Sans Frontière

La radio Le Mouv a interviewvé David Blough à l'occasion du lancement de la plateforme d'engagement de l'association Sport Sans Frontière : All4Kids.

La Semaine
GROUPE SOS
21 novembre 2013

Acrobat PDFL'exigence du groupe

L'hebdomadaire lorrain La Semaine a publié une interview de Sylvie Justin. La Directrice Générale du GROUPE SOS revient sur l'intégration des établissements médico-sociaux et hospitaliers au GROUPE SOS et rappelle que dans le social, "il faut être exigeant, comme dans n'importe quelle autre entreprise".

La Vie
GROUPE SOS
21 novembre 2013

Acrobat PDFEntretien avec Jean-Marc Borello : "Donner du sens à l'économie"

Dans La Vie, Jean-Marc Borello explique son intérêt pour l’entrepreneuriat social par son attachement aux effets sociaux ou écologiques produits. Il évoque également les bénéfices attendues de la loi sur l’ESS.

Courrier Picard
GROUPE SOSEmploi
15 novembre 2013

Acrobat PDFLe train TAA change de locomotive

L’entreprise sociale abbevilloise TAA intègre le GROUPE SOS. Cette entreprise d’insertion (500 personnes employées en 2013) développe des activités aussi variées que la blanchisserie, les espaces verts, le bâtiment et les services à la personne. « On m’a demandé récemment, trois fois le même jour, si nous existions encore. Je crois justement que nous avons garanti notre avenir » note son président.

Décideurs en région
GROUPE SOS
15 novembre 2013

Acrobat PDFPortrait de Jean-Marc Borello : Des innovations en "accès libre" au service de tous

Comment l'innovation sociale peut-elle bénéficier au plus grand nombre ? Pour répondre à cette question, Jean-Marc Borello, Président du directoire du GROUPE SOS, fait la Une de l'édition Ile-de-France du magazine Décideurs en région.

France Info
GROUPE SOS
12 novembre 2013

L'économie sociale et solidaire vue par Jean-Marc Borello

"Nous continuons à chercher un modèle économique performant et notre apport à l'économie globale va lui permettre de remettre en question un certain nombre de pratiques." Mardi 12 novembre, suite à l'adoption par le Sénat du projet de loi sur l’Économie sociale et solidaire, le Président du directoire du GROUPE SOS, Jean-Marc Borello, était "Le Grand témoin" de la matinale de France Info.

France 3
GROUPE SOS
10 novembre 2013

Jean-Marc Borello sur le plateau de France 3

Invité sur le plateau de Soir 3 vendredi 8 novembre, Jean-Marc Borello (Président du directoire du GROUPE SOS) a souligné que, dans le contexte de crise actuel "la solution viendra d'une co-construction entre l'ensemble des acteurs : les Français, les entreprises et l'Etat. Il faut changer les règles, repartir ensemble dans la co-construction d'un monde un peu différent."

La Provence
GROUPE SOSSolidarités
08 novembre 2013

Acrobat PDFUn centre de soins gratuit pour en finir avec les addictions

La Provence s’est penchée sur une antenne du Centre de soins d’accompagnement et de prévention des addictions (CSAPA) Danielle Casanova, située à Marseille. Antenne Nord assure l'accueil confidentiel et gratuit de toute personne rencontrant des difficultés avec une ou des substances psychoactives. Si l’alcool demeure la problématique majeure, avec les opiacés, la cocaïne et le crack, l’antenne s’ouvre en décembre aux problématiques d'addiction aux jeux.

Libération
GROUPE SOS
07 novembre 2013

Portrait de Jean-Marc Borello (Président du directoire du GROUPE SOS)

Pour sa page Portrait du 7 novembre, Libération retrace le parcours de Jean-Marc Borello : un ancien éducateur spécialisé devenu "le visage du groupe d'Economie sociale et solidaire (ESS) SOS, le mastodonte du secteur". Le quotidien le qualifie de "grand frère de l'ESS" pour son implication dans la défense et l'évolution du secteur.

L'Express
GROUPE SOSEmploi
01 novembre 2013

Acrobat PDFDonner du sens à l'argent

Comment le Comptoir de l'innovation peut-il permettre à une structure d'insertion d'assurer un virage stratégique, technologique et humain ? Retour sur les clefs du succès de l'impact investing.

Le Mensuel des maisons de retraite
GROUPE SOSSeniors
01 novembre 2013

Acrobat PDFAssociations : Quel paysage en 2013 ?

Avec 3000 places et 48 maisons de retraites médicalisées, le GROUPE SOS est le 2ème gestionnaire non lucratif d’EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) en France. Il poursuit son développement en remportant de nouveaux appels à projet et en se diversifiant dans les soins à domicile. Symbole d’un secteur associatif en mesure de relever le défi du grand âge.

L'Express Réussir
GROUPE SOS
01 novembre 2013

Du Business et du Sens : Témoignage de Jean-Marc Borello

Un an déjà pour cette plateforme qui rassemble salariés, entrepreneurs sociaux, étudiants, représentants d'ONG et des pouvoirs publics. Jean-Marc Borello est l'un d'entre eux. Il témoigne.

Le Républicain Lorrain
GROUPE SOSSanté
31 octobre 2013

Acrobat PDFUne unité de pointe au service des patients

Avec la chirurgie ambulatoire, l'hôpital Saint-Avold a franchi un cap : économiquement intéressant, mais surtout à la pointe de la technologie pour le patient. Une formule qui a su convaincre personnel et patients.

La Chaîne du Coeur
GROUPE SOS
28 octobre 2013

Edito de Jean-Marc Borello : La crise m'invite à l'optimisme

Jean-Marc Borello signe l'édito de la Chaîne du coeur en livrant les raisons de son optimisme en ce temps de crise. Il évoque également les évolutions concrètes prouvant que "l'économie sociale et solidaire sera de moins en moins perçue comme une alternative".