CER des Hautes-Alpes

Le CER (Centre éducatif renforcé) des Hautes-Alpes accueille et accompagne 6 garçons âgés de 13 à 18 ans, placés sous mandat judiciaire pénal pour des séjours de rupture (nommés « sessions ») de 4 mois et demi.

La mission de l'équipe

CER Les Hautes Alpes

Le CER propose un accueil, un hébergement et un accompagnement éducatif pour les 6 mineurs pris en charge, à raison de deux sessions de 20 semaines, soit 4 mois et demi. Ils sont accueillis par groupes de six (huit maximum). Cet accueil s’inscrit dans une dynamique de rupture pour les jeunes et de changement dans leur parcours de vie. Un accompagnement permanent leur est proposé pour favoriser :

  • Le partage et la solidarité, par le pouvoir d’agir de tous,
  • La mixité sociale, par l’accueil des enfants en situation de vulnérabilité pour des raisons diverses,
  • Le nécessaire accompagnement des bénéficiaires vers une inscription sociale pérenne,
  • La prise en compte de la santé des jeunes,
  • Favoriser la réflexion sur les actes commis,
  • Participer, en étroite collaboration avec l’éducateur de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), au projet de sortie des mineurs en incluant ses relations avec sa famille et son environnement.

Au quotidien, cet accompagnement se traduit par :

  • L'aide dans les actes de la vie quotidienne
  • L'acquisition des rythmes de vie nouveaux et plus équilibrant
  • L'intégration de repères sociaux essentiels

Des activités diversifiées

Le CER propose aux jeunes des programmes d'activités diversifiées :

  • Des activités autour de la nature (découverte d’un nouvel environnement géographique et culturel (faune, flore, animaux, chiens de traineaux…)
  • Des activités sportives : randonnées, équitation, parapente, stage de voile, aérodrome de Tallard, sports collectifs, sports d’hiver…
  • Des activités autour de la citoyenneté et de l'acquisition de compétences : initiation informatique, ASSR de 1er et 2e niveaux, BSR, AFPS, PSC1, tests de performance alpin, recyclage, chantier de réhabilitation et humanitaire.

La proposition faite ici vise à articuler la notion de « vivre avec », socle historique des CER, et le « vivre ensemble ».

Les sessions

Les sessions correspondent à une période de rupture dans le temps et dans l’espace durant laquelle le jeune pourra se saisir des différents moyens qui lui sont proposés pour modifier son comportement et sa conception de la vie en société. Tout au long de la session le jeune est suivi par le psychologue du CER.

Le public accueilli

Les 6 garçons accueillis ont entre 13 et 18 ans et viennent prioritairement de la région PACA. Ils sont placés par le juge des enfants en alternative à l’incarcération et pour préparer leur retour dans la société.

La composition de l'équipe

L'équipe du CER se compose de :

- 1 directeur d'établissement
- 1 secrétaire de Direction
- 2 éducateurs spécialisés
- 2 éducateurs sportifs
- 2 moniteurs adjoints d'animation
- 1 moniteur éducateur
- 1 maîtresse de maison
- 1 psychologue
- 1 surveillant de nuit

Les modalités d'admission

L’ouverture de la campagne d’admission se fait un mois avant la fin de la session en cours. La demande d’admission est transmise par les Services Territoriaux Educatifs de Milieu Ouvert au Directeur du CER. Si l’admission est envisagée, une rencontre préalable à l’admission est organisée avec le jeune, sa famille et l’éducateur référent. Après décision favorable, l’accueil du jeune fait l’objet d’une audience dans le cabinet magistrat.

Les partenaires

Les tribunaux pour enfants, les Parquets, la Préfecture des Hautes Alpes, la Commune de Tallard, la Gendarmerie Départementale
des Hautes Alpes, la Direction Académique des Services de l’Education Nationale des Hautes-Alpes, les associations et les organismes culturels, de loisirs et d’insertion sociale et professionnelle.

>> En savoir plus sur la Protection de la jeunesse au GROUPE SOS