Contact Espace presse English version

Ti'Kaz

Ti’kaz accueille et accompagne des mineurs placés sous mandat judiciaire pénal afin de les insérer socialement et de leur permettre d’accéder à une activité scolaire, une formation, un métier ou des stages.

Objectifs

Ti’Kaz regroupe une unité d’accueil d’urgence (UAU) et une unité d’hébergement individualisé (UHI) :

Ti Kaz

  • L’Unité d’accueil d’urgence (UAU) accueille 6 mineurs âgés de 13 à 18 ans en alternative à l’incarcération ayant mis en échec un placement précédent ou en sortie de détention. Un bilan global (administratif, éducatif, médical, scolaire, psychologique…) de leur situation est réalisé afin de les réorienter au mieux, en fonction de leurs capacités, attentes et possibilités offertes par le département.
  • L’Unité d’hébergement individualisé (UHI) accueille 12 jeunes, soit en famille d’accueil (11 à 12 places pour mineurs de 13 à 18 ans), soit en appartement (1 place maximum pour un majeur de 18 à 21 ans).

Actions

Au cours du placement à l’UAU, les jeunes découvrent le monde du travail à travers des stages, mais ils peuvent aussi être scolarisés si leur situation le permet. 

Ti KazIls participent à de nombreuses activités sportives ou culturelles, à des ateliers, ainsi qu’à des chantiers d’intérêt public ou encore des sorties en forêt.

Les jeunes de l’UHI construisent des projets professionnels ou de formation à plus long terme, mais participent également à des activités de toutes sortes organisées par l’équipe.

Public

Ti’Kaz (« petite maison » en créole) accueille des jeunes placés au titre de l’ordonnance du 2 février 1945 par les magistrats de la Guyane.

Modalités d'admission

Les jeunes de l’UAU sont placés par les magistrats, en urgence, si une place disponible le permet. Les jeunes de l’UHI doivent correspondre à un profil plus particulier et leur admission fait l’objet d’échanges et d’une étude plus approfondie de leur dossier, afin notamment d’évaluer au mieux leur capacité à vivre en semi-autonomie.

Lieu

Les bureaux de Ti’Kaz et l’Unité Ti Kazd’accueil d’urgence se situent à Matoury, dans un lieu suffisamment éloigné du centre-ville pour minimiser les fugues, tout en permettant d’avoir un accès rapide aux lieux de stage et aux institutions.

Les appartements et les familles d’accueil de l’UHI sont dispersés dans l’île de Cayenne. Au centre de ce dispositif, un bureau installé près du centre-ville permet la mise en place d’activités, et constitue un lieu de rencontre accessible et adapté.

Equipe

Un directeur, un chef de service, un psychologue, un professeur détaché de l’Education nationale, une secrétaire, neuf éducateurs (deux sur l’UHI et sept sur l’UAU), trois veilleurs de nuits, un maître de maison.