Accueil de jour Fernand Sanglier

Le service d'accueil de jour de la MECS Fernand Sanglier est une unité de jour qui accompagne des jeunes en difficulté sociale et/ou familiale ayant des problèmes de comportement.

Les objectifs

  • Intervenir sur les problèmes de comportement
  • Favoriser l'intégration et l'insertion
  • Soutenir les parents dans leur rôle et fonction
  • Médiatiser les relations intrafamiliales

Les actions

  • Un soutien éducatif
  • Un soutien pédagogique
  • Un soutien psychologique

Le public

Une quarantaine de garçons et de filles, âgés de 12 à 18 ans et venant du sud de l'île. Ces jeunes relèvent de l'Aide sociale à l'enfance et de la direction territoriale de la Protection judiciaire de la Jeunesse.

Ils sont répartis sur les trois unités de jour :

  • L'unité pédagogique adaptée (UPA) de la Plaine des Cafres
  • L'unité pédagogique adaptée (classe CFG) de Saint-Pierre
  • Le centre de jour (CDJ), implanté à Saint-Pierre

Les modalités d'admission

  • Le travailleur social référent sollicite l'établissement
  • Le jeune, la famille et le travailleur social référent présentent leurs attentes et leurs besoins
  • L'établissement examine la demande
  • Le jeune, la famille et le travailleur social visitent les unités de jour
  • L'avis favorable permet l'admission du jeune
  • L'admission du jeune concerné se fait dans le cadre de la loi du 02/01/2002, en présence de l'autorité parentale et du travailleur social référent

L'équipe

  • 1 chef de service
  • 1 psychologue
  • 1 agent hôtelier
  • 1 ouvrier polyvalent chauffeur
  • 2 éducateurs, qui font le lien entre l'environnement et les unités de jour

Les trois unités de jour sont composées de la manière suivante :

  • 3 éducateurs et 2 enseignants de l'éducation nationale, qui font partie de l'unité pédagogique adaptée (UPA) de la Plaine des Cafres
  • 1 éducateur et 1 enseignant de l'éducation nationale, qui font partie de l'unité pédagogique adaptée (UPA) de Saint-Pierre (classe préparant le certificat de formation générale)
  • 3 éducateurs et 1 enseignant de l'éducation nationale, qui font partie du centre de jour (CDJ), unité de jour implantée à Saint-Pierre