Service de médiation familiale

Médiation Familiale TAMA Solidarités JeunesseFace aux mutations de la société mahoraise et particulièrement celle de la sphère familiale, l’association TAMA, avec le soutien de la Direction de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS), a créé en janvier 2013 un service de médiation familiale.

 

 

La médiation familiale intervient dans le cadre d’une situation de séparation ou de rupture des liens au sein de la famille ou dans le couple qui conduit la sphère familiale à une crise grave, se répercutant sur tous ses membres. La médiation familiale s’inscrit dans la résolution de cette crise afin d’aider à retrouver un équilibre familial et de prévenir les conflits futurs.

Le médiateur familial, impartial et neutre, accompagne les participants dans l’expression de leurs besoins, valeurs et attentes. Il leur permet de mieux comprendre leur situation, de réfléchir ensemble à la construction de l’avenir, d’élaborer des solutions concrètes et de prendre des décisions durables, et ce, dans l’intérêt de leur(s) enfant(s).
 

Offrir un espace d’écoute, d’échanges et de négociation

Le service de médiation familiale de TAMA offre un espace de parole à toute personne en conflit, qui, en présence d’un médiateur pourront s’exprimer dans un cadre confidentiel pour :

  • trouver, créer et restaurer ensemble un espace de communication,
  • préserver et reconstruire les liens entre les membres de la famille,
  • favoriser l'élaboration d'accords adaptés aux besoins de chacun, dans le respect de leurs droits et obligations respectives,
  • développer une collaboration parentale pour l'avenir.

Le fonctionnement global de la structure est assuré par un chef de service, une secrétaire, deux médiatrices familiales et un psychologue spécialisé dans le soutien à la parentalité.
 

Le public

La médiation familiale concerne tout type de famille : couples mariés, en concubinage, pacsés, séparés, divorcés ou en instance de divorce, familles recomposées, monoparentales, multi-culturelles, parents adoptifs.

Elle s’adresse à un public qui peut être confronté aux situations de conflit suivantes :

  • séparation ou divorce,
  • reprise de relations entre parents et enfants,
  • entre parents et jeunes majeurs au moment de la prise d’autonomie,
  • entre parents et grands-parents,
  • au sein d’une fratrie à propos de la prise en charge d’un parent âgé, des questions de succession...