Le cinéma au GROUPE SOS

Accueil / Actus / février 2021

En 2017, la fabrique de cinéma Commune image intégrait GROUPE SOS Culture. Depuis, le GROUPE SOS se mobilise pour favoriser la création artistique indépendante et à ouvrir l’accès au monde du cinéma au plus grand nombre. Zoom sur les activités du GROUPE SOS dans le monde du grand écran.

Liste des films passés le GROUPE SOSCommune Image, fabrique de cinéma pour soutenir les créateurs et créatrices

Commune Image, fabrique et haut-lieu du cinéma indépendant à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) a su s’imposer sur le marché du cinéma et de l’audiovisuel avec ses 2 600m² entièrement dédiés aux activités de la filière, qui abritent une communauté d’une trentaine de créateur·trice·s travaillant dans la réalisation, production, distribution, diffusion….

De l’idée à la première projection, ce lieu crée les conditions idéales pour que les projets les plus ambitieux puissent devenir réalité. Commune Image croit en la puissance des créations audiovisuelles comme éveilleurs de conscience, et s’engage pour que ces œuvres puissent voir le jour et rencontrer tous leurs publics. L’objectif ? Combiner un projet social en direction des publics locaux, un projet artistique d’excellence au service des créateur·trice·s émergent·e·s et un projet de développement économique au service de la filière cinématographique.

Eduquer les jeunes à l’image, susciter des vocations

Lancée en 2019, le programme d’actions socio-culturelles et éducatives de Commune Image propose des activités allant de la découverte des contenus culturels et de métiers à la création de projets de films et de PME de la filière. Cette programmation fait le pari que la présence d’un écosystème professionnel ouvert constitue une opportunité pour les jeunes du territoire et leurs familles. Ainsi, un film produit avec les outils techniques mis à disposition par Commune Image est d’abord diffusé lors d’une projection gratuite avant d’être commercialisé.

La programmation culturelle est très largement construite par les résident·e·s de Commune Image, qui y réalisent également des ateliers de pratique artistique et de prise en main des outils numériques en direction des publics accompagnés par les partenaires du champ social.

Tous les mercredis soirs, Commune Image propose des séances gratuites et ouvertes à tou·te·s, dédiées au cinéma émergent. Il s’agit souvent pour des premières diffusions d’œuvres cinématographiques :  la salle de Commune Image est mise à disposition gratuitement aux cinéastes.

Depuis janvier 2020, Commune Image accueille des modules de formation dédiées à la post-production, en partenariat avec l’école Kourtrajmé, dont la mission est d’accompagner des jeunes dans les métiers de l’image grâce à une formation gratuite et sans condition de diplôme.

La production de films au GROUPE SOS

Le GROUPE SOS c’est :

  • des films produits et post-produits à Commune Image, avec un soutien particulier pour les jeunes réalisatrices et réalisateurs, issus notamment de parcours différents,
  • des films issus de partenariats avec des festivals défendant des valeurs similaires tels le Festival international du documentaire (FID) ou le Festival international de programmes audiovisuels documentaires  FIPADOC (sélection autour du prix des films à impact en particulier),
  • des films issus de partenariats avec des sociétés de production et de distribution tels Tandem, ou SoFilm, et d’autres cinémas (l’Alhambra).

L’ambition : faire du cinéma un art au service de l’intérêt général

Meufs de la cité - afficheParce que le GROUPE SOS croit fermement que le cinéma est un vecteur essentiel pour essaimer des valeurs, faire connaître les enjeux du monde actuel, nous avons pour ambition de favoriser la création et diffusion de films à message ou à impact, avec des thématiques sociales et sociétales fortes. Pour cela, nous voulons offrir de meilleures opportunités à des réalisatrices et réalisateurs souvent issu·e·s de « minorités » ou de quartiers dits prioritaires. Le GROUPE SOS est également en train de constituer un catalogue de films engagés pour des projections gratuites à destination des 1,7 millions de bénéficiaires du GROUPE SOS.

A titre d’exemple, les premières expérimentations à titre d’exemple concernent le film de Bouchera Azzouz intitulé « Meufs de cités » qui traite de l’égalité fille-garçon, de la lutte contre les stéréotypes (disponible en replay ici) ; ou encore le film « I am not your negro » de Raoul Peck, réalisateur haïtien nominé aux Oscars et qui s’appuie sur les écrits de James Baldwin et sur le mouvement des droits civiques.

DANS LA PRESSE

« Certains cinémas vont avoir du mal à se relever de la crise qui les a contraints à rester longtemps fermés. Si on peut en sauver certains, ce sera avec plaisir. Le cinéma, c’est de l’emploi, de la culture, du lien social. Donc cela nous parle. »

Le 23 décembre, Le Monde est revenu sur l’actualité du GROUPE SOS de ces derniers mois dans le monde du cinéma, et notamment sur les discussions autour de la reprise du cinéma La Clef. A cette occasion, le journal a interrogé Nicolas Froissard, porte-parole du GROUPE SOS. > Lire l’article