Appel aux dons pour l’accueil des personnes réfugiées d’Ukraine

Accueil / Actus / mars 2021

24 mars 2022

Le Groupe SOS, qui a ouvert près de 2000 places pour l’accueil des réfugiés en provenance d’Ukraine, appelle aux dons financiers ou en nature pour mettre en place des actions d’accompagnement et d’inclusion sociale et professionnelle.

Le Groupe SOS s’est engagé depuis le début de la « crise migratoire » pour l’accueil des migrants. A chaque situation de crise, le Groupe SOS a su se mobiliser, à l’image de l’été dernier pour les personnes réfugiées en provenance d’Afghanistan, et à nouveau depuis plusieurs semaines pour l’accueil des personnes réfugiées en provenance d’Ukraine, avec la ferme conviction que ces personnes sont une richesse pour la société, la culture et l’histoire de la France, quel que soit leur pays d’origine.

A ce jour, le Groupe SOS a ouvert près de 2000 places sur une dizaine de sites, dans les régions :

  • Ile-de-France – le Groupe SOS étant ainsi le premier opérateur pour l’accueil des personnes réfugiées dans cette région ;
  • Normandie (Eure) ;
  • Des discussions sont en cours pour ouvrir des places dans d’autres régions, notamment en Pays de la Loire (département Loire-Atlantique) et Nouvelle-Aquitaine (département des Landes).

D’autre part, à bord d’un ferry à Marseille, le Groupe SOS participe à l’accueil des personnes réfugiées : nos équipes sont mobilisées pour coordonner les acteurs publics et privés, ainsi que pour l’accompagnement social des personnes accueillies.

Tel est l’un des principes que se fixe le Groupe SOS pour l’accueil de toutes les personnes étrangères accueillies dans ses établissements. 

Toutes les personnes accueillies sur nos structures seront bénéficiaires d’une protection temporaire immédiatement, et seront accompagnées par nos professionnels pour l’ouverture de leurs droits sociaux et leur droit au travail.

Si l’urgence pour les personnes en provenance d’Ukraine porte singulièrement sur la gestion des demandes de protection temporaire, l’ouverture de droits de Sécurité sociale, l’accès aux soins…, le Groupe SOS met en place un accompagnement digne des personnes accueillies, à moyen et long terme, pour :

  • Favoriser leur apprentissage des bases de la langue française, grâce à des ateliers sur plusieurs sites ;
  • Accompagner la scolarisation des enfants et leur permettre de retrouver un cadre : sur chaque site accueillant des familles, une liste des enfants à scolariser a été remise à chaque municipalité dont il dépend afin qu’écoliers, collégiens et lycéens puissent intégrer dès que possible les écoles les plus proches ;
  • Favoriser leur intégration sur le territoire, à travers des activités ludiques et de découverte du territoire, en particulier pour les plus jeunes, organisés avec le soutien d’animateurs bénévoles ;
  • Fournir un soutien psychosocial grâce à la mobilisation de nos professionnels de santé, spécifiquement de santé mentale ;
  • Permettre leur insertion professionnelle, d’ici quelques semaines, une fois l’urgence passée, en intégrant des programmes d’insertion professionnelles du Groupe SOS : Action Emploi Réfugiés et Plateforme I.

Si les pouvoirs publics financent l’accueil et l’hébergement des personnes bénéficiaires d’une protection temporaire, les soutiens privés sont nécessaires pour compléter le financement d’actions d’accompagnement et d’inclusion sociale et professionnelle.

  • Permettre l’installation dans des logements durables et financer les premiers équipements : petit électroménager, équipements de cuisine… complétés par des dons matériels de vaisselle, vêtements, matériel essentiel de puériculture, produits d’hygiène…
  • Financer des conseillers en insertion professionnelle capable de les accompagner vers l’emploi et vers les entreprises, tout en les conseillant afin que les réfugiés réussissent au mieux leur intégration.
  • Financer les besoins en mobilité des Ukrainiens afin d’accroître leurs perspectives d’emploi, de logement et d’intégration.
  • Financer des solutions de garde d’enfants permettant aux parents Ukrainiens de pouvoir s’insérer durablement dans nos territoires.
  • Financer l’accompagnement psychosocial des personnes réfugiées, ayant subi des traumatismes importants (guerre, exil, déchirements familiaux, etc.)
  • Financer l’éducation et la formation des jeunes et moins jeunes. L’éducation étant un levier d’émancipation et d’autonomisation tout en offrant un espace sain et serein, il est un élément central de leur intégration.
  • Financer l’apprentissage de la langue, en développant une offre spécifique pour les réfugiés Ukrainiens et en formant des professionnels à nos méthodes et expertises innovantes en sociolinguistique.
  • Financer des activités ludiques, culturelles et éducatives, permettant à tout un chacun de respirer et d’apprécier en communauté des moments de partage et d’émotion.
Facebook
Twitter
LinkedIn