100 nouveaux conseillers numériques pour lutter contre la fracture digitale

Accueil / Actus / mars 2021

A l’heure de la dématérialisation des démarches et d’une crise qui a exacerbé les besoins d’accès au numérique de l’éducation à l’accès aux soins, la transition numérique est devenue un enjeu central au sein du secteur social, et les professionnel·le·s du social se trouvent souvent démuni·e·s face à cette révolution numérique. Face à ce constat, le GROUPE SOS a annoncé mercredi 24 mars le lancement d’un programme d’inclusion numérique pour accompagner, à terme, 100 000 bénéficiaires. L’objectif : faire du digital un véritable tremplin vers l’insertion sociale.  

LA fracture numérique, au coeur des préoccupations

La fracture numérique, au cœur des préoccupations 

Moins de 20% des plus de 75 ans et 30% des personnes aux plus faibles revenus ont accès à un ordinateur,  43% des habitant·e·s des communes de 2 000 à 200 000 habitant·e·s sont inquièt·e·s à l’idée d’aller sur Internet Révolution majeure, systémique et pourtant très inégalitaire, l’arrivée du digital agit pourtant comme un amplificateur des inégalités sociales, territoriales et générationnelles. Les personnes démunies face aux outils numériques s’exposent à des difficultés d’accès à leurs droits, à des opportunités (emploi, mobilité, logement, soins…) limitées, et à un isolement plus fort.  

Une difficulté à articuler travail social et médiation numérique 

 Les travailleur·euse·s sociaux sont aujourd’hui tenu·e·s d’accompagner les bénéficiaires dans leurs démarches numériques d’accès aux droits et vers l’autonomisation, sans avoir pour autant la formation nécessaire ni suffisamment de temps à y consacrer. Par ailleurs, les médiateurs, médiatrices et aidant·e·s ne sont pas toujours formé·e·s pour gérer les problématiques sensibles des publics les plus isolés et demeurent peu sensibilisé·e·s à la confidentialité des données.  

Un programme d’inclusion inédit pour faire du numérique un tremplin vers l’insertion sociale 

Agissant auprès d’1,7 million de bénéficiaires chaque année, le GROUPE SOS est l’un des acteurs associatifs français les plus expérimentés dans la lutte contre l’exclusion sous toutes ses formes. Il a développé une expertise pour que l’action sociale et la médiation numérique puissent être complémentaires. Fort de son expérience, le GROUPE SOS est capable de construire un parcours d’accompagnement complet des bénéficiaires qui intègrent une initiation au numérique adaptée à la situation spécifique de chacun.  

Le GROUPE SOS s’appuie particulièrement sur l’expertise de l’association Reconnectqui lutte contre toutes formes d’exclusion sociale en co-construisant des outils numériques avec les acteurs de l’action sociale afin de, notamment, permettre une (ré)insertion des publics en situation d’exclusion. 

100 nouveaux conseillers numériques dans nos établissements 

100 conseillers numériques rejoindront des établissements du GROUPE SOSLe programme d’inclusion numérique du GROUPE SOS s’appuie en premier lieu sur le recrutement de 100 conseillers et conseillères numériques intégré·e·s à la vie de nos établissements répartis sur 36 départements. Le recrutement de ces professionnel·le·s au sein de nos structures d’hébergement et d’accompagnement de personnes exclues (en situation d’addictions, de handicap, enfants et adolescent·e·s en difficultés, femmes en situation de précarité…), de nos EHPAD, de nos structures sociales et médico-sociales, de nos ateliers et chantiers d’insertion, de nos établissements culturels, ou encore de nos cafés multiservices dans des territoires isolés, va permettre d’accompagner nos bénéficiaires au plus près de leurs besoins .

Les conseillèr·e·s numériques seront partagés entre plusieurs structures du Groupe sur un territoire et pourront accompagner des structures externes à proximité en fonction des besoins. Les établissements du Groupe seront ainsi des camps de base du conseiller numérique rayonnant sur un territoire. 

Le recrutement de ces 100 professionnel·le·s sera lancé en avril. Les personnes recrutées bénéficieront ensuite d’une formation de 4 mois, avec l’objectif d’intégrer les établissements porteurs en septembre.  

Une gouvernance partagée ouverte sur l’extérieur 

Un comité de pilotage national sera mis en place, et réunira le GROUPE SOS, l’Impact Tank, les services de l’Etat et les Grands partenaires de l’initiative. A cette action terrain structurante d’accompagnement des publics, le Groupe souhaiterait associer la création d’un Observatoire autour de la fracture numérique qui associera les partenaires du programme ainsi que des experts en sociologie et en humanités scientifiques. Ce laboratoire d’idées aura pour mission de dresser un état des lieux chiffré de l’impact de la fracture numérique sur l’insertion sociale en France, d’évaluer l’impact d’une médiation numérique adaptée sur l’insertion socio-professionnelle des publics et d’analyser l’impact des actions des conseillers numériques sur les territoires. 

> A lire dans Clubic : “Emmaüs, la Croix-Rouge et le GROUPE SOS vont accueillir une partie des conseillers numériques de l’Etat”