COVID-19 : quel impact sur la mobilité des Français·es ?

Accueil / Actus / août 2021

En partenariat avec l’Obsoco, Chronos a publié la 4e vague de leur Observatoire des mobilités émergentes. Cette édition a naturellement été adaptée pour interroger les effets de la crise sanitaire sur les pratiques de mobilité des Français·es. Découvrez en chiffres quelques résultats.

Une enquête de terrain concluante

Un échantillon de 4 500 personnes représentatif de la population française avait été interrogé en octobre 2020. Désormais publiés, les résultats permettent de mieux comprendre comment la crise a impacté les pratiques des Français·e·s dans les différents types de territoires et de questionner les défis d’une transition vers une mobilité plus durable.

Comment la crise a-t-elle influencé la mobilité en France ?

Quelles préférences de mobilité pour les Français·es ?

Durant la période estivale, seul·e un·e Français·e sur trois se déplaçaient de la même manière qu’avant la crise sanitaire.

 

 

 

 

 

Le télétravail s’impose pour 70% des actif·ve·s dont la profession le permet.

 

 

 

Les transports collectifs restent l’avenir mais le sursaut de la voiture est manifeste : 60% des personnes sondées pensent que l’avenir sera aux modes de transports collectifs, contre 69% en 2018. 65% des Français·es pensent qu’on ne pourra jamais complètement abandonner la liberté que procure la voiture pour les déplacements.

 

 

 

Le déplacement de proximité est privilégié, ce qui favorise l’usage de la marche, grande gagnante de l’épisode, et du vélo, pour lesquels les nouveaux pratiquants anticipent le plus de pérenniser leur changement de pratique. A l’opposé, les transports en commun représentent le mode qui a le plus été boudé par les Français·es durant la crise.

 

 

 

>En savoir plus sur le secteur Emploi du GROUPE SOS