COP26 : le GROUPE SOS, acteur engagé pour la transition écologique

Accueil / Actus / novembre 2021

Du 1er au 12 novembre, la COP26 se tiendra à Glasgow du 1er au 12 novembre. Alors que la lutte contre le changement climatique est au centre des débats, le GROUPE SOS, acteur engagé de la transition écologique, réaffirme son engagement pour la sauvegarde de la planète et de son climat. Réinventer les modèles agricoles, protéger les forêts et la biodiversité, financer la transition… Découvrez les actions concrètes du GROUPE SOS et de ses associations !

Une démarche ancrée dans l’ensemble du GROUPE SOS

Les organisations doivent contribuer à répondre aux défis environnementaux, sociaux et sociétaux de notre temps. Le déclaratif ne suffit pas : l’engagement responsable doit être prouvé par les actes. Le GROUPE SOS, conscient de ses responsabilités en tant qu’organisation, a publié son Rapport Développement Durable 2020, qui témoigne de l’engagement et des actes concrets portés par l’ensemble de nos activités.

Notre démarche de développement durable est enracinée dans notre organisation, et indissociable de l’ensemble de nos activités. Pour rendre compte de ses actions et de ses ambitions concrètes, le GROUPE SOS vous propose de découvrir son Rapport Développement Durable 2020.

Préserver les forêts et la biodiversité

Conscient·e·s de l’importance des écosystèmes, nous avons à cœur d’entretenir le patrimoine naturel, mais aussi de le restaurer quand celui-ci est endommage – la préservation et l’entretien de la nature étant l’une des clefs de la transition écologique. Il s’agit d’une ressource stratégique pour le développement rural, l’agroécologie, l’économie forestière et touristique, et pour la réduction des risques naturels, dont le réchauffement climatique. Quatre de nos structures incarnent particulièrement cette ambition.

Les Marais du Vigueirat GROUPE SOS Transition écologiqueSitués à 20 km d’Arles, les Marais du Vigueirat (1 200 hectares) sont reconnus à l’échelle internationale et bénéficient d’un classement en Réserve Naturelle Nationale. Site naturel rare et véritable atout pour le territoire camarguais, Les Marais du Vigueirat sont ouverts au public et permettent de sensibiliser le plus grand nombre à la sauvegarde de l’environnement.  Cet espace accueille d’autre part des agriculteurs locaux, éleveurs de taureaux et de chevaux. La présence de ces troupeaux contribue à la gestion écologique, au maintien des milieux naturels ouverts et met en valeur les activités traditionnelles d’élevage sur les sites. Structure d’insertion par l’activité économique, Les Marais du Vigueirat permettent un parcours d’insertion pour les personnes éloignées de l’emploi.

Depuis 2018, l’association Wings of the Ocean réalise des missions de dépollution en mer, et le long des fleuves et des rivières (4 à 5 dépollutions par semaine par bateau), ainsi que des sensibilisations à la pollution plastique, en accueillant notamment des visites scolaires. Avec ses 3 bateaux, ses 450 bénévoles en mer et sur terre et ses 50 partenaires, l’association a déjà permis de collecter 25 tonnes de déchets et de préserver 1 million de m2 de plages.

À travers les activités des Brigades Nature, nous réalisons des chantiers d’entretien et de restauration d’espaces verts et naturels qui contribuent à la richesse de nos territoires. Les Brigades Nature ont également pour ambition d’offrir aux personnes éloignées de l’emploi des opportunités pour se former et devenir acteur·trice·s de terrain pour la restauration et la pérennisation de notre environnement. Aujourd’hui, Brigades Natures a réalisé 6 500 jours de chantiers verts et a offert 60% de sorties dynamiques pour les salarié·e·s en insertion.

Planète Urgence est une ONG de solidarité internationale et d’aide au développement, créée en 2000, et reconnue d’utilité publique. A travers des missions de volontariat, elle œuvre en faveur de la reforestation et sensibilise à l’environnement, tout en favorisant le développement économique des communautés locales pour une gestion durable et commune des ressources naturelles.

Vers une agriculture et une alimentation durable

Notre modèle agricole actuel est à bout de souffle. Le GROUPE SOS veut favoriser l’émergence d’une agriculture durable, qui garantit une alimentation saine pour tou·te·s, tout en luttant activement contre le gaspillage alimentaire. Du champ à l’assiette, nous souhaitons offrir une alimentation saine au plus grand nombre. Deux de nos associations œuvrent notamment à la réalisation cet objectif.

Créée fin 2013, l’association Fermes d’Avenir a pour ambition d’accélérer la transition agricole. Elle s’adresse aux différents acteurs de la transition : agriculteurs et futurs agriculteurs, entreprises, territoires, propriétaires fonciers, citoyen·ne·s, consommateurs et consommatrices. L’association est organisée autour de plusieurs activités : Production, Formation, Sensibilisation et Financement. L’équipe compte une quinzaine de personnes à Tours, Bordeaux et Paris.

L’association ANDES, à la tête d’un réseau de 420 épiceries à travers la France, agit pour l’accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous. Elle récupère les fruits et légumes invendus sur les marchés de gros. Ceux-ci sont triés et revalorisés sur les chantiers d’insertion d’ANDES, par des personnes en insertion professionnelle, puis redistribués aux personnes aux revenus modestes (au sein du réseau, mais également auprès des Restos du Cœur, Secours populaire, et autres acteurs associatifs locaux).

Professionnel·le·s de demain ? Professionnel·le·s écolos !

esajFormer les professionnel·le·s à intégrer les enjeux de la transition écologique dans leur quotidien est essentiel. Le GROUPE SOS entend soutenir les actions de formation à visée écologique. Il permet d’accompagner la transition des compétences de chacun·e, tout au long de la vie. Ainsi, Grâce à Fermes d’avenir, 400 personnes ont été formées à la création de microfermes agroécologiques diversifiées. A travers les Brigades Nature, nous valorisons les savoir-faire des salarié·e·s en insertion grâce à la mise en place de parcours adaptés de formations qualifiantes, par et vers des métiers en tension et d’avenir. Nos Ateliers et chantiers d’insertion (ACI) deviennent ainsi de véritables écoles à ciel ouvert grâce à une pédagogie axée sur la transmission par le geste professionnel en situation de travail.

Trois autres organisations du GROUPE SOS agissent également pour la transmission d’un savoir tourné vers le respect de notre planète :

  • L’ESAJ, Ecole des paysages de la transition écologique, s’est imposée depuis 50 ans comme une école de référence dans les métiers du paysage. Cette formation pluridisciplinaire intègre dans sa pédagogie la connaissance du vivant comme préalable à tout projet de paysage.
  • Lycée Professionnel Cœur-de-Nièvre: Ce lycée agricole a pour vocation de développer un dispositif d’enseignement utile pour son territoire, et de faire ded l’agriculture le poumon d’une ruralité vivante, dynamique au service de ses habitant·e·s. De la formation initiale à partir de la 4ème jusqu’au BTS en passant par le Bac professionnel, il prépare aux métiers de l’agroéquipement et des services à la personne.
  • Savoir-faire & Découverte vise à développer une économie locale et écologique via des formations découvertes et professionnalisantes. Celles-ci sont animées par un réseau de 80 professionnel·le·s sur toute la France, et sont un espace propice aux reconversions professionnelles vers les métiers du vert.

Financer la transition écologique

Nous croyons à l’avènement d’une nouvelle économie. La transition peut cependant parfois s’avérer difficile et coûteuse pour les acteur·trice·s : installation de maraîchage bio, conversion au bio, projets d’agroforesterie, transformation et distribution de produits issus de l’agriculture biologique…

Notre plateforme de financement BlueBees promeut et facilite la réalisation de projets qui œuvrent pour une agriculture et une alimentation durables, c’est à dire biologique, viable économiquement, source d’emplois et de liens sociaux sur les territoires. Depuis récemment, blueBees a également élargi son champ d’action aux projets entrepreneuriaux qui redynamisent des zones rurales désertées.

Le GROUPE SOS a également fondé PROSPER, le premier club de financeurs de la transition écologique. Il participe à la structuration de filières économiques et au changement d’échelle nécessaires à une accélération de la transition écologique.

Rendez-vous le 9 novembre !

Pendant la COP 26, les solutions aux défis environnementaux sont remises au centre des débats. La protection des forêts est l’un des enjeux essentiels, car celles-ci sont indispensables à l’équilibre climatique de notre planète, ainsi qu’à la préservation de la richesse de la biodiversité. Pour cela, les entreprises ont un rôle clef à jouer. Depuis plusieurs années, elles ont commencé à prendre en compte les enjeux écologiques dans leurs manières d’agir. La compensation carbone est l’un des leviers les plus utilisés : contrebalancer ses émissions de gaz à effet de serre finançant des projets de réduction d’autres émissions ou de séquestration de carbone.

Si cet effort est une première étape, ce n’est ni suffisant, ni la manière la plus efficace de lutter contre le changement climatique et la déforestation, nous l’affirmons. Une nouvelle dynamique de contribution bien plus forte doit être enclenchée. Mais comment ? De nombreuses ONG engagées proposent des solutions efficaces, durables et adaptées aux actions des entreprises, mais restent méconnues.

Mardi 9 novembre à [18:18], le GROUPE SOS et son association Planète Urgence vous proposent de venir échanger avec des experts et découvrir de nouvelles solutions pour permettre aux entreprises et aux salarié·e·s de participer activement et efficacement à la lutte contre le changement climatique et la déforestation.

Plus d’information et inscription

 

 

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn