Concours des maisons de retraite : la convivialité au cœur de la vie de nos EHPAD

Accueil / Actus / novembre 2021

Chaque année, le Concours national des Maisons de Retraite est organisé aux quatre coins de France. Ce concours vise à changer le regard du public sur les maisons de retraite et de montrer que les EHPAD sont avant tout des lieux de vie, où le bien-être de la personne âgée est au cœur des préoccupations. Parmi les participants, les trois établissements ayant reçu le plus de votes gagneront le Prix du public. Cette année encore, nos équipes et résident·e·s ont répondu présents et comptent sur vous ! Du 1er au 30 novembre, votez pour le projet de votre choix. Découvrez-les en images.

Dans les Vosges, du Street’art à l’EHPAD Les Noisetiers

Sous l’impulsion des partenariats et des bénévoles de l’EHPAD Les Noisetiers, l’idée de réaliser un graff sur un mur de l’établissement a germé dans les esprits. Une idée qui a séduit nos résidents, à chacun son idée du street’art. L’occasion aussi de déconstruire l’image parfois négative associée au graffiti, grâce à un temps de sensibilisation sur la perception d’une fresque. Initiations aux techniques (pochoirs, choix des peintures), réflexion sur la composition des graffs… Après une phase préparatoire déterminante, tout le monde était prêt pour le jour J ! Des bénévoles et les proches des résident·e·s se sont d’ailleurs associés à la réalisation de cette œuvre collective. Le résultat : une fresque de 3m50 sur plus de 5m de long. « L’endroit est bien choisi et la fresque rajeunit l’établissement » note un résident. « Une belle aventure artistique et humaine » note un autre. Et le moyen pour nous d’investir de manière innovante et participative les murs d’un lieu de vie résolument ouvert sur l’extérieur et bien dans son époque.

En Côte d’Or, une vaccination aux tonalités artistiques, à l’EHPAD Les Verdaines

La crise sanitaire a fortement ébranlé les établissements accueillant des personnes âgées. Chaque jour, il a fallu être le plus rassurant possible auprès des personnes accueillies. Par la suite, la question de la vaccination, souvent traitée de façon anxiogène dans les médias, a amené l’équipe à se poser la question suivante : comment dédramatiser ce moment essentiel, de façon ludique pour les résidents et faire en sorte que le moment venu soit le plus détendu possible ? C’est ainsi qu’est née l’idée d’une animation un peu décalée en utilisant le thème des supers héros : Cap’tain AntiCovid. Tout le monde a été mobilisé : l’infirmière référente à l’écriture du script, le reste de l’équipe et les résident·e·s à la confection de costumes. Le résultat : une scénette le jour de la vaccination ! Découvrez le roman photos de cette journée.

L’humour en chanson à l’EHPAD Michel Dinet (Meurthe-et-Moselle)

Après l’annonce du lancement de la 4ème édition du concours MDRS, une réunion a été organisée avec les résident·e·s pour leur proposer d’y participer. Le thème qu’ils ont choisi à l’unanimité : l’humour ! L’idée était donc de créer un projet où chacun (résidents et salariés) allait prendre plaisir et s’amuser : faire du théâtre, danser, chanter, se déguiser. L’équipe leur a soumis l’idée de rassembler toutes ces thématiques sur une musique de leur choix : Tata Yoyo d’Annie Cordy, en raison de son caractère drôle et festif mais également pour rendre hommage à la chanteuse décédée. Le tournage s’est déroulé sur plusieurs jours, pour laisser place au montage vidéo, qui a su ravir et faire rire les participant·e·s lors de sa diffusion. A chaque étape, les résident·e·s, y compris ceux des Unités de vie, ont pris part. Découvrez le résultat en images !

La solidarité intergénérationnelle à l’EHPAD La Clairière (Meurthe-et-Moselle)

Au printemps 2020, l’établissement, comme beaucoup d’autres, a bénéficié d’un grand élan de générosité de la part des familles, de citoyen·ne·s, d’écoles, d’associations, d’artisans, de supermarchés… Résident·e·s et professionnel·le·s ont été très touchés par ces attentions. Si la situation s’est améliorée grâce à la vaccination, la crise est encore très difficile notamment pour les étudiant·e·s : isolement, cours à distance, approche des examens, couvre-feu, difficultés financières… C’est ainsi qu’est né le projet MIAM Distribution. Son objectif : soutenir les étudiant·e·s, renforcer les liens intergénérationnels, encourager la participation des résident·e·s. Tout le mois de juin 2021, des paniers repas et hygiène ont été distribués tous les jours… sans oublier les petites attentions particulières de nos aîné·e·s (confection de totebags, mots de soutien…). 20 étudiants ont pu bénéficier de cette action.

A l’EHPAD Les Lilas (Meurthe-et-Moselle) : Silence, moteur, action !

Ces 3 mots illustrent bien le projet « Le Cinéma des Lilas ». Après un an de distanciation sociale et parfois de silence, la vaccination a marqué la remise en marche des moteurs d’une vie presque normale. De là a germé ce projet axé autour du cinéma et de l’humour : proposer une semaine à thème, décorer l’EHPAD, se déguiser, emmener le personnel dans le jeu, faire la fête… Vivre en somme ! Au programme, un spectacle humoristique organisé par les salarié·e·s, un détournement des affiches de films célèbres avec en acteurs principaux les résident·e·s de l’établissement : une centaine d’affiches ont été imprimées pour le salon, un tapis rouge dans l’entrée d’un « Walk of Fame » composé des étoiles au nom de nos résident·e·s acteurs. Nos résident·e·s et salarié·e·s resteront à jamais les stars de cette semaine du cinéma.

En Moselle, Fêter les beaux jours à l’EHPAD Les Chataigniers

Après une longue période d’isolement social, remettre les liens sociaux au cœur du quotidien de l’établissement était bienvenu. La gouvernante de l’EHPAD a ainsi eu l’idée d’un projet proposant marché, brocante, friperie, stands de dégustation, guinguette : le Festival des Beaux Jours. Durant plus d’un mois, résident·e·s, salarié·e·s volontaires, stagiaires et bénévoles, ont préparé avec enthousiasme ce festival. Au programme ? Des activités pour stimuler la mémoire des résident·e·s, un grand barbecue convivial, et même la participation du Carnaval d’Hagondange, qui s’est associé à la fête en prêtant un de leur char. Enfin un collectif d’agriculteur·trice·s, a fourni des produits du terroir, permettant à chaque résident·e·s de déguster des saveurs diverses, et au cuisinier d’associer des saveurs exotiques, parfois inconnues. Les jours suivants et encore aujourd’hui, tout le monde reparle de cette « journée formidable, magnifique ».

En Seine-Maritime, à chacun son image de l’EHPAD !

Les personnes accueillies à l’EHPAD Le Bois de Bléville ont travaillé durant 3 mois à un triptyque réalisé à partir de plusieurs matériaux et techniques artistiques : aquarelle, collages, pochoirs, monotypes, Kitchen Litho, impression végétale. Par cette œuvre colorée réalisée avec la participation d’un artiste, les résident·e·s nous offrent leur interprétation de l’EHPAD Bois de Bléville. Si certain·e·s ont exprimé la situation géographique singulière de l’EHPAD entre forêt et mer, d’autres sont revenus sur la vie au sein de l’établissement. Le vernissage du triptyque a eu lieu le 16 juin, en présence de l’artiste, des résidents et des professionnels. Ce qu’ont exprimé les résident·e·s ? De la fierté, dans un projet où chacun s’est dépassé !

A l’EHPAD Le Witten, on repasse le Certificat d’études !

C’est lors d’un groupe d’expression dédié à l’école d’autrefois qu’est venue l’idée de repasser le certificat d’études. Une quinzaine de résident·e·s se sont inscrits dans un esprit aussi compétitif que bon enfant ! Pour mener à bien cette action, les bénévoles ont été là pour soutenir chaque résident·e volontaire dans la lecture des consignes, retranscription etc. Le jour J, le silence régnait dans la salle spécialement réaménagée et décorée pour l’occasion. L’animatrice, Nathalie, en vêtements d’antan a donné le ton en introduisant la journée par un cours de morale ! Différents exercices où chacun·e avait à cœur de faire de son mieux. Et pour clore la séance, quoi de mieux que de reprendre avec joie la chanson « Qui a eu cette idée folle d’un jour inventer l’école ? ». Bravo à notre résidente ayant obtenu la première place !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn