1 000 cafés : un nouvel appel à candidatures pour aider les cafés ruraux en activité à rebondir et innover

Accueil / Actus / décembre 2021

Le programme « 1 000 cafés », porté par le GROUPE SOS, et avec l’aide de ses partenaires, propose désormais un nouveau dispositif. Tout en poursuivant l’ouverture ou la réouverture des cafés fermés dans des communes de moins de 3 500 habitants, ce dispositif complémentaire permettra d’accompagner des cafés en activité, derniers de leurs villages, afin de les aider à consolider et à développer leur activité.

Alors que 31 % de la population habite dans une commune de moins de 3 500 habitants, les territoires ruraux font très souvent face à un sentiment d’abandon, lié à la perte des services publics, des services de première nécessité et de lieux de sociabilité. Et aujourd’hui, le café du village, lieu emblématique de rencontre et de convivialité pour les habitant.e.s, disparaît (26 000 communes en France n’ont pas ou plus de café).

Près de deux ans après son lancement, le programme « 1 000 cafés » étend et renforce son action de redynamisation des communes rurales de moins de 3 500 habitant.e.s, avec le soutien du Ministère de la Cohésion des Territoires, en proposant d’accompagner des cafés ruraux fragilisés, lieux indispensables à la vie locale.

Diagnostic territorial, développement de nouveaux services afin de diversifier la clientèle, apport de compétences techniques (hygiène, gestion comptable…), co-construction avec les habitants pour mieux comprendre leurs besoins, intégration dans un réseau de gérants pour un partage de bonnes pratiques… Dès maintenant, les gérantes et gérants de cafés dans les villages qui sont confrontés à des difficultés sont appelés à postuler sur le site internet de 1 000 cafés, afin de faire partie de l’une des quatre promotions de cafés accompagnés. Ils pourront bénéficier durant plusieurs mois des expertises, des formations collectives et des outils du programme 1 000 cafés.

A terme, les cafés ouverts et portés directement par « 1 000 cafés » et le GROUPE SOS, ainsi que les cafés déjà en activité accompagnés dans le cadre de ce nouveau dispositif, se connecteront au sein d’un réseau unique, rassemblant ainsi plusieurs centaines de cafés dans toute la France.

Tous les établissements qui souhaitent un accompagnement et qui répondent aux critères d’éligibilité
suivants peuvent désormais postuler sur le site de « 1 000 cafés » :

  • Le café doit être situé dans un village de moins de 3 500 habitants – en France métropolitaine
  • La candidature doit être portée par le ou la gérant.e du commerce à soutenir
  • Le café doit être le dernier en activité de la commune où il est situé
  • L’établissement doit avoir un espace café-bar ou salon de thé dédié (avec ou sans Licence)

Les candidatures se font directement sur : www.1000cafes.org/accompagnement-cafes

Le programme « 1 000 cafés » est ravi de pouvoir compter aujourd’hui sur un appui de l’UMIH (Union des Métiers de l’Industrie et l’Hôtellerie) et de l’AMRF (Association des Maires Ruraux de France) quant à la diffusion de l’appel à candidatures dans les territoires.

« Il est important que nos différents réseaux travaillent en étroite collaboration au service des commerçant.e.s dans les territoires. Nous sommes donc très heureux aujourd’hui de soutenir ce programme de 1 000 cafés qui va aider nos adhérents à développer leurs activités dans les villages. »Roland HÉGUY, président confédéral de l’UMIH.

« Ces derniers mois nous avons ouvert des cafés, rouvert des cafés, mais nous nous sommes aussi dit que compte tenu de la crise nous devions être en capacité de soutenir des cafés ruraux qui existent et qui parfois menacent de fermer alors qu’ils sont les derniers lieux de convivialité de leurs villages. Nous souhaitons pouvoir ouvrir l’expertise de notre réseau de gérants, de municipalités pour les aider à développer du multiservices. »Chloé BRILLON, directrice de GROUPE SOS Action territoriale.

« Les cafés sont des lieux de rencontres et de convivialité au cœur de nos villages ; ils les animent, les font vivre et participent, plus que tout, à la vie quotidienne et sociale de leurs habitants. Je le vois à chacune de mes visites, comme à Bassou dans l’Yonne où nous avons inauguré, avec le Premier ministre, le café multiservices « O Délices » : ce sont des initiatives concrètes et utiles, qui permettent d’ores et déjà de faire la différence dans les territoires. » – Joël GIRAUD, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn