Accueil › COVID-19 : les délégués syndicaux, pierre angulaire du dialogue social

COVID-19 : les délégués syndicaux, pierre angulaire du dialogue social

mai 2020

deleguesAu quotidien, les syndicats sont à l'écoute de nos salarié.e.s pour permettre l'amélioration de leurs conditions de travail. Sandra Jeoffroy, Pierre Steuer et François Savo, délégué.e.s syndicaux de GROUPE SOS Seniors, nous expliquent leur rôle auprès de nos équipes.

Pouvez-vous vous présenter ?

« Je suis Sandra Jeoffroy, j’ai commencé à travailler pour Hospitalor il y a 20 ans. Hospitalor a rejoint le GROUPE SOS il y a 9 ans. Je suis cheffe de cuisine à l’EHPAD Les Chataîgniers d’Hagondange mais aujourd’hui ma fonction de représentante du personnel m’occupe à temps plein. Je suis membre du Comité Social et Economique (CSE) national, déléguée centrale Force Ouvrière (FO). Le CSE comporte 24 élus dont 13 FO. J’essaye de voir chaque établissement entre une fois et deux fois par an. »

« Je suis Pierre Steuer, délégué central CGT GROUPE SOS Seniors. Nous sommes 10 élu.e.s CGT. Je suis ouvrier d’entretien. J’ai rejoint Hospitalor le 1er avril 1989. D’abord Centre gériatrique St François de Forbach. Puis à l’EHPAD Les Cerisiers de Forbach et enfin à celui de Petite Rosselle. Une très grande partie de mon temps est consacré à mon mandat de représentant du personnel, mais je suis encore de temps en temps au sein de mon Ehpad. Je vais très souvent dans l’ensemble des établissements.»

« Je suis François Savo. Je suis responsable sécurité au sein du service technique. Je travaille sur tout ce qui touche à la sécurité des EHPAD, comme la détection incendie par exemple. Je suis délégué syndical CFE CGC depuis un an.»

Quelle perception avez-vous de la façon dont vous êtes informé.e.s et associé.e.s aux directives et stratégies déployées pour protéger les résidents et les salarié.e.s de Groupe SOS Seniors ?

EhpadSandra JEOFFROY : « Nous participons à des points infos COVID sur Teams tous les mercredis après-midi et une fois par mois à une réunion du CSE en composition restreinte. On reçoit en amont des notes de la direction. Et nous recevons aussi les questions des salarié.e.s. Nous faisons remonter à la direction toutes les questions. La direction a été très bonne, il faut le reconnaître : ils répondent 7 jours sur 7 à n’importe quelle heure.»

Pierre STEUER : « Il y a la réunion hebdomadaire avec la direction. On y donne notre avis, on n’est pas toujours d’accord sur tout, par exemple sur la question d’accueillir de nouve.aux.elles résident.e.s. Mais on essaye de trouver ensemble des solutions. Nous faisons également des réunions entre représentant.e.s du personnel. La question des équipements a été cruciale, nous avions à ce sujet réalisé avec FO un droit d’alerte le 17 mars. Le Groupe a trouvé des solutions. Et tout le monde s’y est mis : avec mon fils nous avons réalisé des visières avec une imprimante 3D par exemple.»

François SAVO : « Début mars j’avais demandé à la direction une Commission santé sécurité et conditions de travail extraordinaire. Elle a eu lieu rapidement. Par la suite ont été mises en place des réunions quotidiennes sur ce sujet de la sécurité en lien avec cette crise que nous traversons. Par ailleurs nous sommes associés à la mise en place des différentes mesures. La direction est très réactive. »

Comment procédez-vous pour rester en contact avec les autres représentant.e.s du personnel et avec les salarié.e.s ?

Sandra JEOFFROY : « On s’appelle tous les jours avec les autres délégué.e.s syndicaux : j’en ai 3 ou 4 chaque jour au téléphone. De façon générale ça fait longtemps que je suis dans l’association alors je connais beaucoup de monde, je suis un peu une hotline pour les salarié.e.s. »

Pierre STEUER : « Les délégué.e.s CGT me font un état des lieux chaque semaine. Et on s’appelle très régulièrement. J’échange beaucoup avec l’ensemble des mes syndiqué.e.s, par Messenger par exemple. Et on prend nos décisions tous ensemble. La crise actuelle a engendré de l’inconnu, beaucoup d’incertitudes, ils et elles ont besoin d’être rassuré.e.s.  Quand j’appelle la direction, elle répond tout de suite, dimanche compris. »

seniorsFrançois SAVO : « Je représente les cadres. Syndiqué.e.s ou non ils ou elles m’appellent quand il y a une question ou un élément à faire remonter. Parfois des non cadres m’appellent également. Ce matin par exemple j’avais un échange avec des infirmières et des aides-soignantes. »

Auriez-vous une anecdote relatant un événement qui vous a marqué au sein de GROUPE SOS Seniors, ces dernières semaines?

Sandra JEOFFROY : « Nous avons parfois été agréablement surpris.e.s par les directeurs et direct d’établissement. Ils ont fait preuve d’une grande proximité avec les équipes. Un chef d’établissement a ainsi mis la tenue d’agent de service logistique (ASL) pour désinfecter les locaux et servir les repas en chambre. »

Pierre STEUER : « Il faut remercier chaque salarié.e. Tou.te.s se sont pleinement engagé.e.s au détriment du danger. Le confinement en chambre a été difficile à vivre pour les résident.e.s, mais c’est aussi une organisation difficile à vivre pour les équipes. Maintenant nous serons attentifs sur le versement de la prime et le paiement des heures supplémentaires majorées à 50%. »

François SAVO : « Tout le monde s’est donné à fond. Les chef.fe.s d’établissement ont été impressionnant.e.s aussi. Ça a été pratiquement du H24 pendant plus de deux mois. On essaye d’être avec eux.elles, parfois c’est dur, certain.e.s étaient en pleurs.»