Rencontre-débat « Comment pérenniser et développer les associations dans les secteurs social et médico-social ? »

15 juin 2011


Le Mercredi 15 juin 20, Chemin de Fontainieu, 13014 Marseille A partir de 11h


• 11h -16h30 : Portes ouvertes des appartements de coordination thérapeutique*, de la Maison-relais La Bastide* et des Lits Halte Soins Santé Fontainieu*
• 16h30 - 17h30 : Rencontre-débat dans le parc du LHSS Fontainieu
Depuis 25 ans, le Groupe SOS mène à bien la mise en place de dispositifs d’intérêt général innovants et pérennise l'action ou facilite le développement de structures associatives. La structure Adejo de Nîmes, qui propose un accueil de jour, une consigne et un accompagnement à des personnes majeures, sans abri et en grande précarité sociale, a ainsi rejoint le Groupe afin de sauver son activité et la développer. Sylvie Justin, Déléguée Générale du Pôle Sanitaire, Social et Médico-Social du Groupe SOS, le Docteur Marie-Laure de Séverac, Déléguée Régionale Groupe Région Sud et Nicolas Spiegel, Directeur de l’Adejo vous invitent à échanger sur ces nouvelles opportunités que le Groupe SOS peut proposer pour construire des projets d’avenir.

Inscription gratuite mais obligatoire, dans la limite des places disponibles.

* Les ACT (Appartements de Coordination Thérapeutique) sont une alternative à l’hospitalisation des personnes concernées par une maladie grave invalidante et en situation de précarité sociale.
* La maison-relais La Bastide accueille une trentaine de personnes en difficulté dans un logement pérenne adapté à leur situation.
* Les LHSS proposent des soins infirmiers et un accompagnement social aux personnes sans abri.

 

Assistez à l'événement

 
 



Vos données personnelles que vous nous confiez nous servirons pour vous contacter afin de répondre à vos questions.
Elles sont conservées dans notre système d’information pendant une durée de 3 ans à compter du dernier contact établi avec vous.
Vous pouvez à tout moment demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer les informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer vos droits, écrivez à l'adresse suivante :