FAS Marly

Le Foyer d’accueil spécialisé (FAS) Marly a ouvert ses portes en 2016. Situé dans le Nord, il accueille des adultes en situation de handicap mental ou psychique. L’établissement dispose d’une capacité d’accueil de 30 places.

Le lieu

Situé dans la ville de Marly, à proximité de Valenciennes, son implantation permet d’accompagner les personnes accueillies vers une autonomie « hors les murs » en bénéficiant des différents services à proximité

  • Une liaison de transports en communs qui rend le centre-ville de Valenciennes accessible à moins de dix minutes ;
  • Un centre social (Les Floralies) accessible à pieds pour les résidents ;
  • Des équipements sportifs à proximité ;
  • Des commerces voisins ;
  • Une accessibilité à la médecine de ville et aux soins.

 

Le FAS comprend un étage. Il se compose de deux unités comprenant chacune :

  • Un lieu de vie (espace salle à manger et espace salon),
  • Des chambres individuelles avec salle de bain ainsi qu’une salle de bain collective.
  • Deux salles d’activité
  • Un bureau des éducateurs et le bureau de la cheffe de service.

 

Les bâtiments sont classés HQE et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Les missions de l’équipe

L’établissement articule son projet autour de quatre missions principales :

  • L’hébergement qui permet d’accueillir des personnes leur proposant un espace personnel pour préserver leur intimité et vie privée. Des espaces collectifs sont également mis à disposition pour expérimenter la vie de groupe, s’y confronter dans l’objectif de développer des compétences relationnelles et sociales.
  • L’accompagnement éducatif, qui soutient la personne dans la globalité de son projet de vie. Les accompagnements sont adaptés aux besoins de la personne avec des réponses personnalisées tout en les articulant au fonctionnement collectif. L’objectif est de permettre à la personne de gagner en autonomie par le biais de diverses expériences liées à la vie quotidienne et sociale. Cet accompagnement ne peut se concevoir que dans la collaboration et la complémentarité de l’intervention d’autres acteurs également concernés par le suivi de la personne. Cette mission de transition et d’insertion doit conduire la personne à reprendre une vie dans la cité à un niveau social et/ou professionnel en fonction de ses attentes et capacités.
  • L’accompagnement aux soins, qui tend à conforter la stabilité de l’état de santé et parallèlement à redynamiser la personne dans un projet de vie dans un processus de remobilisation. Notre prise en charge sociale a pour objectif de préserver l’état de santé somatique comme psychique des personnes accueillies. Des rendez-vous sont régulièrement pris par le résident avec son équipe de soins, suivi prioritaire à toute autre forme d’accompagnement. En cas de rechute de la personne, l’équipe du foyer s’autorise à alerter le médecin en lui transmettant toutes les observations possibles pour l’ajustement du suivi et de la prescription.
  • Le maintien des liens de la personne avec son environnement proche qui doit conduire l’équipe à soutenir le projet d’accompagnement dans cette logique et en accord avec l’usager. Des temps de rencontre avec la famille peuvent être organisés pour soutenir les relations de l’ensemble de ses membres et les prendre en compte dans le Projet d’Accompagnement Personnalisé.
  • L’Accueil de jour (5places) est destiné à des personnes reconnues en situation de handicap, âgées de plus de 45 ans. Il doit permettre de soulager les familles, d’aider les aidants et de rompre l’isolement de la personne. Il permet d’accueillir pour cinq jours de la semaine, des personnes en situation de handicap. Cet accueil de jour vise à développer ou à maintenir les acquis de la personne et de faciliter ou préserver son intégration sociale. L’accueil temporaire est destiné à des personnes reconnues en situation de handicap, âgées de plus de 45 ans. Il permet à des personnes en situation de handicap ponctuellement leur famille ou leurs aidants familiaux pour une durée courte (répit ou projet personnel). Il permet aussi d’accueillir des personnes dont la famille rencontre des difficultés passagères ne permettant pas le maintien à domicile pendant une période d’une durée inférieure à 90 jours. Il peut aussi proposer des temps d’élaboration pour des personnes qui auraient besoin de prendre un peu de distance pour faire le point ou pour le permettre à leurs aidants familiaux ou institutionnels.

Les activités proposées

L’organisation de l’établissement est centrée autour des besoins de la personne dans le cadre d’une stabilisation, d’un maintien et/ou développement de l’autonomie. Le cadre de vie intègre le souci constant de la sécurité et du soutien dans les actes essentiels de la vie, ainsi que l’accompagnement du développement et de l’épanouissement de chaque personne dans une vie citoyenne pleine et entière. Les activités et ateliers, les accompagnements éducatifs, psychologiques et médicaux (prestations extérieures) constituent les axes majeurs de l’accompagnement.

Les modalités d’admission

La demande d’admission est formulée par la personne en situation de handicap, la famille, une institution (établissement médico-social, hôpital…), un service (Service d’accompagnement à la vie sociale) etc. Après évaluation du dossier et repérage des contre-indications éventuelles, la Conseillère socio-économique rencontre le futur résident. Elle établit les liens avec les autres partenaires pour avoir une connaissance globale de la situation sur le handicap, le contexte social et la demande d’accueil. Elle établit une première « cartographie »

  • Nature du handicap et troubles associés ;
  • Un dossier administratif (MDPH, Ressources, tutelle etc.) ;
  • Le contexte social : familial, situation financière (quels proches, quels aidants familiaux, représentant légal ?) ;
  • Le contexte médical et le programme de soin ;
  • L’évaluation de la demande d’accueil (hébergement, accueil de jour, accueil temporaire, attentes…) ;
  • Organisation des transports et des déplacements.

 

Après présentation de la demande à l’équipe éducative, une date de visite est communiquée. Cette première rencontre dans l’établissement doit permettre à la personne de découvrir les différents lieux et les services qui peuvent être proposés. Il s’agit de l’aider à se projeter et à surmonter les angoisses qui peuvent être générées. Un bilan est enfin effectué par l’éducateur spécialisé qui accompagne et recueille les premières impressions.

Une seconde rencontre est fixée avec la personne et ses proches afin d’évaluer la période d’intégration, et recueillir l’assentiment de la personne. Le tuteur/tutrice est invité·e. Un projet d’accueil est élaboré conjointement avec la CSE et l’Educateur référents. Les modalités d’accueil sont alors énoncées.

L’équipe

Elle se compose de :

  • 1 Directeur
  • 1 Cheffe de service
  • 1 Assistante de direction
  • 1 Agent d’accueil
  • 2 Agents de restauration
  • 2 Agents d’entretien
  • 1 Agent logistique
  • 1 Chauffeur
  • 1 Ouvrier polyvalent
  • 8 Agents Educatifs et Sociaux
  • 2 Educatrices spécialisées
  • 1 Monitrice éducatrice

Informations pratiques

L’établissement est ouvert 24h/24h 365 jours par an. Des astreintes sont effectuées en mutualisation avec le Foyer d’Accueil Médicalisé afin de permettre une présence constante de l’équipe de direction.

EN SAVOIR PLUS

Les Maisons d’accueil spécialisées (FAS) proposent des soins de qualité, adaptés à la situation et la pathologie de chacun.e, un suivi constant et un accompagnement socio-éducatif.
Etre solidaire, c’est développer des actions adaptées auprès de ceux à qui la société ne donne pas toujours une juste place : souffrant d’addictions, atteintes du VIH, en situation de handicap, sans-abri ou mal logées, LGBTIQ+, migrantes, travailleuses du sexe…
Découvrez tous nos services en région Hauts-de-France
FAS Marly
315, rue Henri Barbusse 59770 Marly

Tél : 03 27 51 54 00

CONTACT

+ Emilie LEFRANC
Cheffe de service éducatif

+ Nathalie DUBAR
Directrice