Les femmes en situation d’exclusions sont davantage exposées aux violences

Accueil / Actus / novembre 2022

Les femmes en situation d’exclusions sont davantage exposées aux violences sexuelles, à la précarité, à l’éloignement de l’emploi…, et peinent à accéder à des dispositifs dédiés. Pour répondre à ce problème, le Groupe SOS a développé un accueil adapté aux femmes dans plusieurs de ses établissements. Ce 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le Groupe SOS lance une campagne pour sensibiliser à la situation complexe que vivent les femmes victimes de violences, rappeler que les violences subies par les femmes peuvent prendre de nombreuses formes, et mettre en lumière les initiatives du Groupe SOS face à ces défis.

Le Groupe SOS, groupe associatif, leader de l’entrepreneuriat social en Europe, s’engage au quotidien aux côtés des femmes exclues : solutions pour accueil en urgence, accès à des dispositifs de stabilisation et à des solutions d’hébergements pérenne, programme d’accès à la santé pour toutes,, accès à l’emploi et aux formations… Les équipes s’engagent au quotidien pour apporter des solutions durables. Pour la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le Groupe SOS lance une campagne pour mettre en lumière les violences subies par ses bénéficiaires, et rappeler que ces violences sont aussi économiques ou encore administratives.

Les structures de la campagne

  • Ysos : accompagne en milieu rural les femmes en situation d’exclusions, victimes de violences, pour leur redonner confiance, protection, et un futur vers lequel se projeter. L’association pilote notamment le Van Plurielles, dispositif itinérant qui va à la rencontre des publics les plus vulnérables sur les sujets d’égalité et de lutte contre les violences faites aux femmes.
  • Centre d’hébergement d’urgence (CHU) Plurielles : le centre parisien héberge des jeunes femmes en situation d’errance, et leur permet de vivre dignement dans le respect de leurs besoins et de leur intimité.
  • Centre d’hébergement d’urgence Femmes: A Marseille, le centre accueille, met à l’abri et oriente des femmes sans toit, isolées, victimes de violences.
Facebook
Twitter
LinkedIn