Acualités Groupe SOS

ACTUALITÉS

Groupe d’étude sur la prostitution : non à la présidence par le RN

13 février 2023 • ACTUALITÉS

Groupe d’étude sur la prostitution : nous ne partageons pas l’approche du RN sur la question du travail sexuel !

La Fédération Parapluie Rouge s’oppose résolument à la présidence par le Rassemblement national du Groupe d’étude sur la prostitution. En tant que professionnels du médico-social et acteur de terrain mobilisant une approche communautaire de la santé, le Groupe SOS et Arcat s’alignent sur la position de la Fédération Parapluie Rouge .

En décembre 2022, nous, associations communautaires et de santé, apprenions que la présidence du groupe d’étude sur la prostitution était dévolue au Rassemblement national. Nous sommes résolument antifascistes et opposées à la présidence par le Rassemblement national de ce groupe d’étude et appelons de nos vœux que d’autres députés puissent rejoindre ce groupe.

En effet, le RN n’est pas connu pour avoir un positionnement clair sur le travail sexuel. Mais celui sur l’immigration et les discriminations envers les étrangers et étrangères est connu de toutes et tous.

Plutôt opposée à la pénalisation des clients, Marine Le Pen déclarait vouloir renvoyer chez elles les “prostituées repenties”. Ce type de formule à l’emporte-pièce illustre bien la méconnaissance du sujet par le parti, la conception fort simpliste qu’il en a. Le sujet du travail sexuel pour le Rassemblement national se réglerait encore et toujours par l’expulsion de personnes non-françaises, solution récurrente à toutes les questions de notre société.

Toujours en pôle position pour garantir le rejet des personnes étrangères, le Rassemblement national propose en outre la suppression de l’Aide Médicale de l’Etat, la restriction des aides sociales aux seuls Français et toujours plus de priorité nationale.

Ce n’est pas notre vision de la société. Nous nous battons pour un accès juste et égal de tous aux droits et à la santé, quelle que soit leur activité mais également quelles que soient leur nationalité et leur situation au regard du séjour en France.

Parce que la santé de tous est une question de santé publique, nous ne pouvons pas laisser la place au Rassemblement national sur la question du travail sexuel, qui dépasse de loin la question de la pénalisation directe ou indirecte qui en est faite en France.

La vision victimiste des travailleurs et travailleuses du sexe (et passablement réglementariste) conjuguée à l’approche résolument anti-migrante portées par le RN ne peut que contribuer à la fin des quelques droits humains auxquels les TDS ont encore accès.

Parce que la question du travail sexuel est un sujet sérieux et pour lequel une approche globale doit être promue, il ne peut être question de la laisser à un parti qui a sur l’ensemble des sujets une courte-vue qui se résume à la lutte contre les migrations à tout prix.

De la même manière que le travail sexuel ne peut être traité seulement sous l’angle des droits des femmes mais dans une approche inter-ministérielle, il ne doit pas être traité de manière partisane et dogmatique.

Pour un cadre juridique adapté aux besoins de tous les personnes exerçant le travail sexuel, quelle que soit leur situation, il est indispensable de les associer à l’élaboration des politiques publiques qui les concernent. C’est la raison pour laquelle, nous demandons que des responsables politiques puissent rejoindre ce groupe d’études pour que les TDS ne soient pas les premiers-ères sacrifiés-es par le projet de société porté par le RN.

Vous aimerez aussi…

19 avril 2024

Le Groupe SOS et la Fondation Le Refuge annoncent la reprise de Têtu

Le Groupe SOS, groupe associatif d’ampleur, fondé en 1984 pendant les “années sida”, et La Fondation Le Refuge, engagée depuis 2003 dans la lutte contre l’homophobie, la transphobie et la…

Lire la suite

19 avril 2024

Grande Cause Nationale 2024 : le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques et le Groupe SOS s’associent pour rendre le sport plus inclusif

Jeudi 18 avril, à l’occasion du Sommet de la Mesure d’Impact, le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques et le Groupe SOS ont signé une convention de…

Lire la suite

16 avril 2024

Ogénie, bien plus qu’un “simple site internet” 

Le 15 avril 2024, Rue89 Strasbourg a publié une enquête sur la plateforme Ogenie.fr portée par notre association Groupe SOS Seniors. Cet article a été repris par Médiapart le 16…

Lire la suite

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Témoignages, initiatives, événements…
Toute l’actualité du Groupe SOS dans votre boîte e-mail.

Les champs marqués par (*) sont obligatoires. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.