Acualités Groupe SOS

ACTUALITÉS

Le Groupe SOS prend la parole pour dénoncer la loi immigration

20 décembre 2023 • ACTUALITÉS

Le Groupe SOS prend la parole pour dénoncer une nouvelle loi, qui érige des barrières supplémentaires à l’accueil et à l’accompagnement des personnes en détresse. Cette loi menace certains droits fondamentaux des individus, et va à l’encontre des valeurs d’humanité et de solidarité, sur lesquelles s’est construit le Groupe SOS il y a 40 ans. 

L’approche répressive de cette loi ne résout en rien les défis liés à l’immigration. Si certaines mesures, telles que l’interdiction de placer des mineurs en centre de rétention administrative ou la délivrance de titres de séjour aux victimes des marchands de sommeil sont louables, d’autres dispositions vont à l’encontre d’une intégration digne et durable des étrangers en France. Ces dispositions nourrissent la stigmatisation, la marginalisation et l’exclusion des personnes déjà fragilisées par des parcours souvent chaotiques.  

La France connait une crise de l’intégration et non une crise de l’immigration. L’immigration est une chance pour notre pays. Les équipes du Groupe SOS, et particulièrement les travailleurs sociaux engagés chaque jour sur le terrain, offrent un refuge, un repère et un soutien essentiel à des milliers d’individus, parmi lesquels des enfants, des femmes et des hommes directement touchés et vulnérabilisés par cette loi.  

Plutôt que de construire des murs supplémentaires, nous plaidons pour une politique inclusive qui respecte la dignité humaine et offre des solutions durables basées sur le respect des droits fondamentaux. 

Les personnes immigrées ont des visages. Au Groupe SOS, nous accueillons des jeunes issus de l’Aide Sociale à l’Enfance et des mineurs non accompagnés qui, en cas d’obligation de quitter le territoire français à 18 ans, se retrouveraient automatiquement sans abri. Nous hébergeons et accompagnons chaque année des milliers de personnes en exil pour qui quitter leur pays et leur famille n’a souvent été qu’un choix par défaut, désormais encore plus fragilisées par les obstacles rencontrés pour accéder aux prestations sociales. Le conditionnement des aides sociales à 5 ans de séjour régulier les enfermera dans une précarité durable, les contraignant à solliciter des hébergements d’urgence déjà saturés ou de dormir à la rue. La réalité de la vie à la rue, accompagnée des violences qui en découlent et des séparations familiales, engendrera des répercussions considérables en matière de santé publique et d’intégration sociale. Ces marginalisations impacteront la capacité des individus à trouver leur place, alors même qu’ils jouent fréquemment des rôles essentiels. 

Les personnes immigrées ne sont pas seulement des bénéficiaires comme on les caricature, mais des contributeurs et contributrices essentiels à notre société. Ils jouent un rôle crucial en veillant sur nos enfants, en prenant soin de nos aînés, en s’occupant des plus vulnérables. C’est le cas de plusieurs de nos collègues, qui occupent de nombreux postes clés en première ligne. Ils se verront désormais refuser l’accès aux mêmes avantages sociaux que leurs collègues français, uniquement en raison de leur nationalité. 

En mars dernier, le Groupe SOS avait formulé 14 propositions concrètes issues de notre expertise de terrain qui restent à la disposition des parlementaires pour une véritable loi en faveur d’un accueil digne et d’une inclusion durable des personnes en exil en France. 

Le Groupe SOS croit en une France solidaire, ouverte sur le monde, où chacun et chacune a droit à la protection et à la dignité, indépendamment de son origine ou de sa situation administrative. Le Groupe SOS restera fermement engagé à soutenir les personnes vulnérables, dans le respect des valeurs qu’il défend. Il est crucial de construire des ponts, non des murs, pour bâtir ensemble un avenir où la diversité est une richesse et où la solidarité est le socle de notre société. 

14 propositions pour accueillir et accompagnement dignement les personnes en situation d’exil

Depuis la « crise migratoire » de 2015, le Groupe SOS s’investit dans l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes en situation d’exil, avec la ferme conviction qu’elles sont une chance et une richesse pour notre société, notre culture, notre histoire.

Le Groupe SOS est gestionnaire de 10 000 places d’hébergement pour des publics sans domicile ou en demande d’asile, et de nombreux services d’accompagnement.

En 2022, près de 18 000 personnes, en provenance notamment de Syrie, d’Ukraine, et d’Afghanistan, ont ainsi été accompagnées dans leurs démarches d’asile et vers l’accès au droit, à la santé, au logement et à l’emploi.

Le Groupe SOS a formulé 14 propositions pour un accueil digne et une inclusion durable des personnes en exil en France. Ce plaidoyer est né des observations quotidiennes de nos professionnels de terrain.

Découvrir le plaidoyer complet

A lire également

20 février 2024

Paulin, infirmier auprès de personnes addict en grande précarité au Sleep In Paris

La crise persistante liée à la consommation de substances telles que le crack et l’héroïne est un problème de santé…

Lire la suite

30 janvier 2024

Ahmed Aiyoun, l’histoire d’un entrepreneur social égyptien

Ahmed Aiyoun est un jeune homme de Minya (Egypte) accompagné par PPI – People Power Inclusion qui a décidé de…

Lire la suite

26 janvier 2024

Face à la crise agricole, les convictions du Groupe SOS pour concilier agriculture, justice sociale et transition écologique

Lire la suite

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Témoignages, initiatives, événements…
Toute l’actualité du Groupe SOS dans votre boîte e-mail.

Les champs marqués par (*) sont obligatoires. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.