Acualités Groupe SOS

ACTUALITÉS

« Nous aidons les femmes à devenir mères » : le Centre Maternel La Voie Lactée

1 juin 2022 • ACTUALITÉS

Il y a des situations où devenir maman pose des problèmes qui semblent insolubles. Parce que le père est absent, ou pire, violent. Parce qu’on est trop jeune, dans un cadre de vie instable ou précaire. Parce qu’on ne le voulait pas, parfois. C’est ainsi qu’apparaissent des problèmes éducatifs ou un fort manque d’implication dans la grossesse. C’est à ce moment qu’intervient l’équipe de la Voie Lactée : pour protéger l’enfant, la maman, et leur permettre d’envisager un avenir serein ensemble. 

La Voie Lactée, un dispositif dans le cadre de la protection de l’enfance 

Ouvert depuis 2014, La Voie Lactée est un Centre maternel, situé à Alfortville dans le Val-de-Marne. Il accueille des mamans en difficultés, à partir du 7ème mois de grossesse jusqu’aux 3 ans de l’enfant, en offrant un hébergement, une garde d’enfants en journée et surtout un accompagnement social global pour un retour vers l’autonomie et une vie stable. Les difficultés sont repérées par des établissements extérieurs tels que les hôpitaux, les assistances sociales de secteur, la Protection maternelle infantile (PMI), etc. Les demandes d’admission sont ensuite adressées par les Centres d’aide sociale. Pour rendre la décision d’admission, une rencontre et des échanges sont organisés entre le service demandeur et certains membres de l’équipe de la Voie Lactée. « Notre premier objectif, c’est de déterminer si l’accompagnement que nous proposons puisse garantir la sécurité de la maman et de l’enfant. Certaines personnes qui nous rejoignent n’ont parfois pas le savoir, ou l’envie de s’occuper de leur bébé, parce que leur passé commun a été très difficile. Il faut que la maman adhère à cette proposition, c’est un premier pas pour envisager un accompagnement qui lui permettra de prendre soin d’elle-même, d’être attentive aux besoins de son enfant » nous explique Corinne, directrice de la Voie Lactée.  

Ainsi, pour qu’une maman rejoigne la Voie Lactée, un « contrat de séjour » est toujours défini avec celle-ci, qui définit les objectifs de son évolution. L’accompagnement est ainsi personnalisé, pour s’adapter aux épreuves antérieures vécues par la maman et à sa situation actuelle. « Grâce à l’étayage proposé par l’ensemble des professionnels, la famille va pouvoir construire un projet d’avenir, être accompagnée dans la relation parents-enfants et ainsi éviter la mise en danger de l’enfant » 

« Nous aidons les femmes à devenir mères » 

Priscilla, assistante de direction

Les mamans, ou futures mamans, sont hébergées dans des appartements situés à proximité de La Voie Lactée. La structure dispose d’une équipe de professionnels permettant de répondre aux besoins de chaque parcours. Assistantes sociales, psychologues, auxiliaires de puériculture, éducatrices de jeunes enfants, médecin, techniciennes d’intervention sociale et familiale etc. « Une mère qui arrive ici sait qu’elle va être suivie, soutenue dans les différents problèmes qu’elle peut rencontrer. Cela les rassure beaucoup. », précise Priscilla, l’assistante de direction.  

Au bout de trois mois un projet personnalisé est établi pour chaque résidente. Ce projet peut proposer des entretiens éducatifs, un soutien psychologique et de santé, de l’aide dans la gestion au quotidien et l’entretien de logement, un travail sur l’insertion professionnelle, etc. Les équipes de la Voie Lactée assurent également une aide aux démarches administratives et budgétaires telles que les questions de régularisation et d’ouverture de droits. L’objectif est de permettre aux résidentes d’accéder au maximum d’autonomie et à l’enfant de grandir dans un cadre sécurisant. « Nous aidons les femmes à devenir mère, car être mère, ce n’est pas innée » souligne l’assistante de direction. 

Prendre soin de la maman, de l’enfant, et du lien maman-enfant  

Un multi-accueil, intégré dans les locaux de la Voie Lactée, permet l’accueil des enfants au minimum 3 jours par semaine. Cela permet aux équipes d’assurer un suivi sur le lien parent-enfant et l’éveil de l’enfant. Des sorties culturelles sont organisées pour construire des moments forts en famille, des échappatoires du quotidien. Nahoua est une maman accueillie depuis un an et six mois à La Voie Lactée. Elle nous raconte avec un sourire : « Aller me divertir avec mon fils, les éducatrices, c’est comme une sortie en famille. Pour la première fois j’ai pu partir en vacances… j’ai beaucoup aimé ! ». 

Des ateliers sur différentes thématiques sont organisés au sein de l’établissement. Par exemple des activités cuisine et beauté sont mis en place : « En général on demande aux mamans de nous partager leur culture lors des ateliers cuisine, on échange nos savoirs et nos compétences et on essaye de partager un repas » explique Rose, technicienne d’intervention sociale et familiale. Certains ateliers sont en lien avec l’éducation de l’enfant et s’inscrivent dans la prévention comme par exemple le danger des écrans.  

Ce fonctionnement permet aux équipes de constater les évolutions des mamans et de leur enfant. « Au départ, mon fils ne voulait pas rester au multi-accueil. Mais grâce à la bienveillance des éducatrices, maintenant mon fils arrive à jouer avec d’autres enfants et je m’épanouis de mon côté », précise Nahoua. 

De la sortie à l’inclusion  

La durée moyenne du séjour des résidentes à la Voie Lactée est de deux ans. La sortie de l’établissement est un évènement à anticiper et à préparer. En effet, un grand nombre de choses doivent être mises en place lors de la sortie : demande de logements, ouverture de droits, recherche d’une structure pour garder les enfants afin que les femmes puissent trouver un emploi… 

Sur les dernières années, la Voie Lactée a connu un grand nombre de sorties positives avec beaucoup de demandes abouties, des mères qui ont eu accès à des logements relais ou logement seules par exemple.  « Ça m’a permis de devenir la femme que je suis devenue aujourd’hui » nous raconte une bénéficiaire. « Grâce à l’équipe de la Voie Lactée, j’ai envie de revivre, d’aller de l’avant ». 

Donner à chacun les clés pour construire sa propre histoire, à tout âge, a toujours été au cœur des préoccupations du Groupe SOS. Il est primordial de permettre aux jeunes et aux parents, quelle que soit leur histoire, leurs difficultés, de trouver leur place dans la société, c’est pourquoi le Groupe SOS déploie de nombreuses actions dans le domaine de la protection de l’enfance et de l’aide à la parentalité.  

Vous aimerez aussi…

20 février 2024

Paulin, infirmier auprès de personnes addict en grande précarité au Sleep In Paris

La crise persistante liée à la consommation de substances telles que le crack et l’héroïne est un problème de santé publique en France depuis les années 80. Produits hautement addictifs,…

Lire la suite

30 janvier 2024

Ahmed Aiyoun, l’histoire d’un entrepreneur social égyptien

Ahmed Aiyoun est un jeune homme de Minya (Egypte) accompagné par PPI – People Power Inclusion qui a décidé de se mettre à son compte grâce à une idée novatrice.…

Lire la suite

26 janvier 2024

Face à la crise agricole, les convictions du Groupe SOS pour concilier agriculture, justice sociale et transition écologique

Lire la suite

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Témoignages, initiatives, événements…
Toute l’actualité du Groupe SOS dans votre boîte e-mail.

Les champs marqués par (*) sont obligatoires. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.