Acualités Groupe SOS

ACTUALITÉS

Une concertation citoyenne pour lutter contre les inégalités femmes-hommes

7 mars 2022 • ACTUALITÉS

Le 7 mars, Make.org lance une Grande Cause « Lutter contre toutes les inégalités subies par les femmes ». A partir d’une grande concertation nationale, l’objectif est de définir et mettre place des actions concrètes contre les inégalités femmes-hommes. Le Groupe SOS, qui agit aux côtés des femmes exposées à la précarité, à la violence, aux inégalités sociales de santé ou d’emploi, est partenaire de la Grande Cause et s’engagera dans toutes les phases de l’initiative : consultation citoyenne, transformation des idées en projets, mise en œuvre et analyse de ces derniers. 

Une concertation citoyenne nécessaire

Disparités salariales, précarité, discriminations liées au genre, répartition des tâches du quotidien… Certes, les inégalités entre les femmes et les hommes se réduisent mais trop lentement et restent criantes dans certains domaines. Parce que la lutte contre ces inégalités constitue un sujet essentiel pour notre société, de nombreuses association, entreprises, start-ups et médias, lancent la Grande Cause contre toutes les inégalités subies par les femmes.

A l’aube de l’élection présidentielle de 2022, et alors que l’égalité femmes-hommes a été définie comme Grande cause de l’actuel quinquennat, le chemin à parcourir est encore long : plus d’un quart des femmes perçoivent en moyenne une rémunération inférieure à celle des hommes, 70% des bénéficiaires de l’aide alimentaire sont des femmes, près de trois quarts des femmes estiment s’impliquer davantage dans les tâches domestiques que leur conjoint… Aujourd’hui, il est temps de passer à l’action commune.

Trois étapes : consultation, concertation, actions

Première étape de cette Grande Cause de la société civile, une consultation massive aura lieu sur la plateforme inegalitesfemmes.make.org du 7 mars au 9 mai 2022. Elle permettra à des centaines de milliers de citoyennes et citoyens de faire leurs propositions et de voter sur celles des autres participants, pour faire émerger les solutions concrètes afin de lutter contre toutes les inégalités subies par les femmes.

A l’issue de cette consultation, Make.org invitera toutes celles et ceux ayant participé à la consultation et l’ensemble de ses partenaires, dont le Groupe SOS, à des journées d’ateliers de réflexion et de co-construction pour transformer les idées prioritaires issues de la consultation en pistes d’actions concrètes. Jusqu’en mars 2023, ces pistes seront qualifiées et enrichies pour aboutir à un plan national de 6 à 10 actions. Le plan d’actions sera ensuite déployé pendant 2 ans, jusqu’en 2025. L’impact de chaque action sera évalué grâce à des critères de performance validés avec les partenaires. Les progrès des projets seront suivis et communiqués régulièrement.

 

Vous aimerez aussi…

guylaine chauvin
10 avril 2024

Guylaine Chauvin rejoint le Groupe SOS en tant que Directrice générale du secteur jeunesse

Guylaine Chauvin, anciennement Directrice adjointe de cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention jusqu’à décembre dernier, rejoint le Groupe SOS, acteur majeur de la cohésion sociale en…

Lire la suite

8 avril 2024

Handicap : le FAM Marly et le Groupe SOS Solidarités réagissent fermement aux accusations

Le 24 mars 2024, l’émission Zone Interdite a consacré un reportage à l’accompagnement des personnes en situation de handicap en France, mettant particulièrement en lumière le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM)…

Lire la suite

29 mars 2024

​​La trêve hivernale, un cache-misère​

Le 31 mars marque la fin de la très célèbre « trêve hivernale », période de suspension des expulsions locatives en France. Elle est mise en place chaque année pour…

Lire la suite

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Témoignages, initiatives, événements…
Toute l’actualité du Groupe SOS dans votre boîte e-mail.

Les champs marqués par (*) sont obligatoires. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information sur notre activité. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus sur vos droits, veuillez consulter la charte de protection des données personnelles.